Campagne de parrainage pour éliminer les « déchets » dans les espaces naturels

22/07/2021 à 09h00 CEST

Le Projet « Libera », de SEO / BirdLife en alliance avec Ecoembes, a lancé pour la cinquième année consécutive une nouvelle édition de la campagne « Mécénat d’espaces naturels & rdquor;, initiative visant à promouvoir et améliorer le travail de toutes les organisations locales qui travaillent dans la conservation de la biodiversité.

Au cours des quatre dernières années, 231 organisations ont déjà fait partie de ce programme, en se faisant parrainer par « Libera » et en participant activement et en première personne à la préservation de l’environnement naturel qui les entoure et à la lutte contre les déchets. Cette nouvelle édition propose 80 bourses réparties en deux catégories selon l’âge du projet.

Les « Parrainages plus& rdquor ;, avec un aide financière jusqu’à 3.000 euros, financent un maximum de cinq projets ayant fait partie du programme au cours des deux dernières années ou plus, leur donnant ainsi la possibilité d’élargir la portée de leurs projets.

En revanche, les entités qui reçoivent le bourses jusqu’à 1 500 euros Ils bénéficieront de conseils techniques lors de l’élaboration des actions proposées, d’un suivi et d’un accompagnement continus, et de la formation nécessaire pour pouvoir promouvoir leurs projets.

Trois piliers : connaissance, prévention et évaluation

Trois piliers : connaissance, prévention et évaluation«Libera» fonde sa performance sur trois piliers clés : la connaissance, la prévention et l’évaluation. Les initiatives présentées dans ce cinquième appel doivent s’articuler autour de l’une d’entre elles. Selon ces trois axes, seront éligibles à ces subventions :

Activités d’amélioration de la qualité des espaces par la récupération et l’amélioration environnementale d’un espace non urbain à haute valeur écologique Recherche et suivi des aspects spécifiques de la diversité naturelle qui contribuent à l’amélioration des connaissances sur l’environnement Sensibilisation et éducation avec la population locale pour diffuser la valeur des espaces naturels et améliorer leur entretien et leur conservation.

Les associations ou entités intéressées pourront présenter leurs projets jusqu’au 17 septembre prochain, via le site web du projet. Toutes les propositions passeront par un évaluation technique et période d’évaluation. La décision du 16 octobre.

Pour favoriser l’échange d’expériences, le Projet LIBERA organisera une rencontre en mai 2022 afin d’analyser les actions menées et de partager tous les points de vue afin de créer des synergies entre les différentes organisations.

Améliorations dans la conservation du territoire

Améliorations dans la conservation du territoireGrâce à la grande implication et engagement des différentes organisations qui développent leurs projets sous l’égide du « Mécénat d’espaces naturels & rdquor;, les participants ont eu une influence positive sur le territoire et ont réalisé des activités clés pour la conservation des milieux naturels. . . .

Quelques exemples de projets parrainés dans l’édition précédente sont ceux réalisés par Région propre de Murcie, qui, en plus de protéger les plages de la Mar Menor, a organisé des journées d’information dans les centres éducatifs.

Aussi les collectes de déchets et l’observation des oiseaux qui ont célébré le Association Avanufer à Las Palmas; ou la participation à campagnes de « 1m2 & rdquor; par les différents environnements, tout comme Izaro sous, avec l’organisation de groupes de nettoyage dans les montagnes et les côtes de Biscaye.

Sont également soulignées celles organisées par les collectifs ECAN aux îles Canaries ; Guides de Doñana à Séville; Groupe d’ornithologie des Baléares de Minorque; Association Touristique Maestrazgo de Teruel; Adiantum environnemental de La Corogne; GEPEC-EdC de Tarragone ; Deverde de Madrid ; Parc Dunar Matalascañas à Huelva; Association de personnes handicapées mentales «La Pedrera» à Alicante; Creu Roja Illes Balears; Association environnementale Ecoimplicados de Tenerife; Vent du nord-ouest de Las Palmas de Gran Canaria; Association de défense de l’environnement; o Mouvement Escorte de Valence.

Améliorer la qualité de vie des espaces naturels

Améliorer la qualité de vie des espaces naturelsDe plus, tous ont été activement impliqués dans les différentes campagnes de diffusion et de participation organisées tout au long de l’année par le Projet « Libera ».

« La conservation de la biodiversité a besoin de tous les agents possibles. La proximité du territoire et des problèmes environnementaux qui peuvent exister permettent à des milliers d’associations et d’entités locales d’œuvrer à l’amélioration de la qualité de vie dans les espaces naturels & rdquor;, souligne Miguel Munoz, coordinateur du projet « Libera » chez SEO / BirdLife.

« À partir du projet ‘Libera’, nous soutenons ce grand travail de personnes qui ont une grande implication dans la protection de la nature et qui mènent la lutte contre les déchets sur leurs territoires. Ils sont de grands alliés & rdquor;, faits saillants.

Pour sa part, Sara guemes, coordinateur du projet « Libera » à Ecoembes, précise que les entités locales sont un agent de changement « très important & rdquor; préserver et protéger les espaces naturels et, par conséquent, ces subventions sont destinées à « encourager le travail de tous ces citoyens qui veulent promouvoir leurs projets et protéger l’environnement & rdquor ;.

« Nous sommes impatients d’entendre les propositions présentées dans cette cinquième édition et, ensemble, de construire un réseau engagé envers nos écosystèmes et clé pour mettre fin aux déchets », conclut Güemes.

Site de référence : https://proyectolibera.org/movilizacion-littering-abandono-residuos/apadrinamientos/

Cela peut vous intéresser : Le projet « Libera & rdquor; nettoyer des « poubelles & rdquor ; 611 espaces naturels en Espagne (https://verdeyazul.diarioinformacion.com/el-proyecto-libera-limpia-de-basuraleza-611-espacios-naturales-de-espana.html)

Share