Carapaz résiste et prend le Tour de Suisse en pensant au Tour de France

13/06/2021 à 19:12 CEST

.

L’équatorien Richard Carapaz (Ineos) a remporté le Tour de Suisse après avoir résisté au traque du Colombien Rigoberto Urán, dans la huitième et dernière étape, de 159,5 kilomètres à travers la ville d’Andermatt, qui a été récompensée par l’hôte Gino Mader (Bahreïn).

Carapaz, concentré en préparation du Tour de France, votre véritable objectif, comme il l’a reconnu au fil des jours, il a brillé en haute montagne, dans la cinquième étape du Tour de Suisse, s’imposant au sommet de Loèche-les-Bains pour attaquer le leadership à trois jours de la fin.

Cette victoire basée sur la confiance et la fierté lui a permis de revêtir un maillot de leader qu’il a dû défendre avec acharnement dans le contre-la-montre de l’avant-dernière journée, dans lequel il a abandonné près d’une minute avec le Colombien Rigoberto Urán (EF Education-Nippo), qui a finalement terminé deuxième au général à 17 secondes.

C’est précisément sur la neutralisation d’Uran que Carapaz s’est concentré dans la dernière étape, au cours de laquelle il a franchi la ligne d’arrivée à neuf secondes du vainqueur, Gino Mader, qui a battu le Canadien Michael Woods en finale d’Andermatt (Israël Start-up Nation).

Le Danois Jakob Fuglsang (Astana) est également arrivé dans le groupe Carapaz, qui a réussi à monter sur la troisième case du podium avec seulement quatre secondes d’avance sur l’Allemand Maximilian Schachmann (Bora).

De la lutte pour la victoire finale dans la ronde suisse, le Néerlandais s’était auparavant retiré Mathieu Van der Poel, vainqueur de deux étapes, et le Français Julien Alaphilippe, champion du monde sur route, qui n’a pas pris le départ ce dernier jour en rentrant chez lui et était avec sa compagne, l’ancien coureur et commentateur de télévision Marion Rousse, avec qui elle attend un enfant pour un rendez-vous imminent.

Carapaz inscrit son nom dans le palmarès historique du Tour de Suisse, dont le dernier vainqueur de l’édition précédente, en 2019, était le Colombien Egan Bernal, son partenaire dans l’équipe Ineos.

Share