Carlos Alcaraz a également fait ses adieux à Cincinnati pour ses débuts

18/08/2021 à 09:34 CEST

.

Le jeune joueur de tennis Image de balise Carlos Alcaraz Il n’a pas pu profiter du triomphe à ses débuts dans le tableau principal du tournoi de Cincinnati, ATP 1000, lorsqu’il a perdu ce mardi en deux sets 6-3 et 7-6 (6) contre l’Italien. Lorenzo Sonego et est devenu le troisième Espagnol à être éliminé au premier tour.

Après plusieurs heures de report à cause de la pluie, Alcaraz, qui avait bien commencé le match avec un break contre Sonego – le premier duel entre les deux – n’a pas pu suivre le rythme imposé par le tennisman italien de 26 ans, numéro 27 dans le monde.

De cette manière, Sonego a récupéré son service et a pris sa manche, qui a cédé la place à la seconde dans laquelle les deux joueurs de tennis ont donné leur meilleur tennis, mais avec l’Italien faisant toujours tomber les buts décisifs de son côté lorsque le bris d’égalité est arrivé.

Même si Alcaraz, 18 ans, 55 mondial, avait un point de set avec le partiel de 6-5, Sonego a bien réagi et a remporté les trois points d’affilée qui lui ont permis d’assurer la manche et la victoire après deux heures et 11 minutes de match.

La défaite d’Alcaraz était la troisième défaite du tennis espagnol lors de la deuxième journée du tournoi après l’élimination du vétéran. Roberto Bautista Agut et le jeune homme Alexandre Davidovitch.

Baptiste Agut, treizième tête de série, a été battu en deux sets par 6-3 et 6-4 contre le Bulgare Grigor Dimitrov, numéro 21 dans le monde.

Alors qu’une autre des jeunes promesses du tennis espagnol, Davidovitch, numéro 34 mondial, ne pouvait surpasser le Hongrois Hubert Hurkacz, neuvième tête de série, qui l’a battu 6-1, 6-7 (3) et 6-1.

Dans les autres résultats de la journée, l’Américain John Isner a surmonté un set contre pour gagner les Anglais 4-6, 7-6 (5) et 6-4 à la fin Cameron Norrie.

le croate Marin cilic Il a battu le Russe 7-5 et 6-3 Aslan Karatsev, tandis que le Kazakh Alexandre Bublik a battu 3-6, 6-3 et 7-6 (5) l’Américain Marcos Girón.

Plus de chance avait le local Opelka Reilly qu’il a subi, mais il s’est finalement imposé 7-6 (3), 4-6 et 6-4 face au Français Corentin Moutet.

Share