in

Carlos Sainz divise l’intégration de Ferrari en trois parties

Carlos Sainz dit que l’adaptation à sa nouvelle équipe sera un «processus long et difficile», et pour le rendre plus facile, il l’a divisé en trois parties.

L’Espagnol a quitté McLaren à la fin de la saison 2020 pour rejoindre Ferrari, remplaçant le départ de Sebastian Vettel.

Il a fait un début de vie régulier avec l’équipe italienne, marquant 20 points lors de ses quatre premières courses et terminant dans le top 10 dans trois d’entre elles.

Cependant, il ne se sent pas encore tout à fait à l’aise là-bas, mais il a un plan clair pour y arriver et il est satisfait de la façon dont les choses se passent.

«J’essaie de m’installer le plus vite possible, mais cela prendra quelques courses et je dois acquérir de l’expérience», a-t-il déclaré à Sky Italia.

«Je sais que c’est un processus long et difficile, j’ai changé d’équipe quatre fois et j’en suis conscient. Mais je suis content de la façon dont ça va jusqu’à présent.

«Nous pouvons diviser en trois parties les aspects sur lesquels je travaille. Le premier est l’intégration au sein de l’équipe, pour savoir vers qui me tourner quand j’ai besoin de quelque chose.

«Ensuite, il y a mon style de conduite. Chaque voiture doit être conduite avec un style différent, et Ferrari a le sien. Je veux dire que la voiture a ses particularités.

«Ensuite, vous devez adapter la voiture à vous-même, de la configuration au siège. Vous devez comprendre comment cela fonctionne, quelle est la meilleure configuration à utiliser. Vous ne comprenez cela que vendredi pendant les essais libres, peut-être en faisant des erreurs jusqu’à ce que tout devienne plus clair. “

Équipez-vous aux couleurs de Ferrari via la boutique officielle de Formule 1

La dernière fois à Barcelone, Sainz a participé à sa première course à domicile en tant que pilote Ferrari et a réalisé une performance décente, franchissant la ligne d’arrivée en P7.

Il dit que conduire à domicile pour le Tifosi était quelque chose dont il avait toujours rêvé, mais qu’il n’était finalement pas content de sa première fois.

Pourquoi? Parce qu’il n’y avait pas de fans dans les gradins.

«Quand vous êtes enfant et que vous rêvez de votre carrière de pilote, vous rêvez d’une carrière chez Ferrari», a-t-il déclaré.

«Vous rêvez de courir chez vous avec la voiture rouge, avec les drapeaux rouges et le cheval cabré. Mais cette fois, il n’y a rien de tout cela, et je ne suis pas content.

«Espérons que cela pourra changer l’année prochaine.»

Suivez-nous sur Twitter @ Planet_F1 et aimez notre page Facebook.

Avis sur les mises à jour Android: il ne s’agit pas seulement de relations publiques

Des sangliers entourent une femme et lui arrachent ses courses au supermarché ⋆ .