Carlos Sainz : « Le temps nous dira si je me trompe » sur le départ de McLaren

Avec McLaren remportant la course à domicile de Ferrari, le GP d’Italie, Carlos Sainz estime que « le temps nous le dira » s’il a fait le mauvais choix en quittant l’équipe de Woking pour Maranello.

Sainz a annoncé que l’année dernière 2020 serait sa deuxième et dernière année avec McLaren, l’Espagnol échangeant l’orange contre le rouge alors qu’il signait en tant que coéquipier de Charles Leclerc en 2021.

L’annonce ayant été faite avant même la première course de 2020, Sainz a passé une grande partie de cette saison à se demander s’il regrettait sa décision compte tenu de la forme lamentable de Ferrari.

Ces questions ont disparu cette année lorsque Ferrari a rebondi, défiant McLaren pour la troisième place du championnat des constructeurs.

Mais avec McLaren de retour à la victoire à Monza et Ferrari pas encore là, on pose à nouveau cette question à Sainz.

« Chez Ferrari, je n’ai toujours pas eu les week-ends parfaits que j’ai fait chez McLaren », a-t-il déclaré. « On verra si je peux le faire avant la fin de la saison.

«Je ne regrette certainement pas de ne plus être là. Je vis la meilleure année de ma vie chez Ferrari et je ne la changerais pour rien au monde.

« Le temps nous dira si je me trompe, mais je crois vraiment en ce projet. »

La marchandise Ferrari de Carlos Sainz est disponible via la boutique officielle de Formule 1

Bien que Sainz ait été au départ le meilleur des pilotes qui ont changé d’équipe au cours de la première partie de la saison, l’Espagnol a eu trois grosses chutes au cours des quatre derniers week-ends de course.

Il était dans la barrière au Grand Prix de Hongrie, perdant l’arrière de sa SF21 dans le dernier virage lors des qualifications, tandis que deux courses plus tard, au Grand Prix des Pays-Bas, il s’est écrasé dans la barrière supérieure du virage 3 incliné pendant les essais.

Une semaine plus tard, il rentrait nez à nez dans la barrière de pneus du circuit de Monza, toujours pendant les essais, après avoir perdu le contrôle dans la partie médiane de la chicane Ascari.

Sainz concède qu’il est encore en train d’apprendre le SF21.

« Aujourd’hui, avec la SF21, je suis rapide et à l’aise, mais je fais encore des erreurs à cause d’un manque de connaissance complète de la voiture », a-t-il déclaré à la Gazzetta dello Sport.

« Il faut du temps pour en tirer le meilleur parti et parfois vous en payez les conséquences pendant les GP. Mais le meilleur est encore à venir. »

A tel point que l’Espagnol se croit à égalité avec Charles Leclerc, il lui faut juste un peu mieux comprendre la voiture.

Il a déclaré: «Avec Charles, nous sommes très équilibrés, nous obtenons des millièmes dans un coin et dans l’autre, il n’y a pas de différences de télémétrie et tout cela me donne confiance.

« Mais maintenant, il a plus de confiance dans la course, dans les dépassements et dans les sorties. Il conduit bien la voiture dans la circulation et même quand il y a de l’air sale.

« Je ne suis pas encore le Carlos agressif que j’ai toujours été, celui qui se jette dans tous les trous, mais j’y arriverai. Je ne suis pas analytique et calculateur.

Les coéquipiers sont séparés de 6,5 points en faveur de Leclerc.

Ferrari peut-elle riposter à Sotchi dans la lutte pour la P3 ?

Share