Carlos Sainz prend le dessus sur Charles Leclerc “ vraiment incohérent ”

Charles Leclerc a admis qu’il avait été «vraiment incohérent» en se retrouvant devancé par le nouveau garçon de Ferrari, Carlos Sainz, lors des qualifications du Grand Prix du Portugal.

Parmi les pilotes arrivés dans une équipe différente pour cette saison, Sainz a sans doute pris le départ le plus solide – et cette impression s’est encore renforcée samedi à Portimao.

L’Espagnol a été impressionnant tout au long des essais libres et des trois tours de qualification, jamais parmi les sept premiers alors qu’il occupait la cinquième place sur la grille.

Il n’y avait pas eu beaucoup de choix entre le duo au cours des deux premiers jours, mais quand cela comptait le plus jusqu’à présent, en Q3, Leclerc, qui en est à sa troisième année avec la Scuderia, n’a pu faire qu’un tour assez bon pour le huitième, au-dessus un quart de seconde derrière son collègue.

“Oui, j’ai eu du mal, j’ai été vraiment incohérent”, a déclaré Leclerc à Sky Italia. «Habituellement, lorsque j’arrive aux qualifications, je suis assez confiant pour faire un bon tour. Au lieu de cela, aujourd’hui, cela ne s’est pas produit.

«Heureusement, j’ai fait le tour en Q2 avec les pneus moyens, ce qui nous aidera demain pour la course.

«Mais en Q3, je n’ai pas été au bon niveau. Carlos a fait du bon travail et espérons que demain puisqu’il partira un peu en avance sur les softs et que je commencerai avec les médiums, nous pourrons faire une bonne course.

Équipez-vous aux couleurs de Ferrari via la boutique officielle de Formule 1

Sainz a été naturellement encouragé par sa performance par rapport à Leclerc, qu’il a terminé juste derrière quand ils étaient quatrième et cinquième dans la course précédente à Imola.

«C’est bon signe», a déclaré le joueur de 26 ans, qui a rejoint Ferrari en provenance de McLaren au cours de l’hiver. «Parce que nous savons que Charles fait un excellent travail en qualifications, il fait des tours incroyables.

«C’est donc une bonne sensation, mais je suis concentré sur mes sensations, sur l’amélioration de mon style de conduite, de mes réglages.

«Aujourd’hui, j’ai essayé beaucoup de choses pour changer les sensations et voir comment la voiture se comportait. Et nous avons trouvé des choses qui ont fonctionné qui m’ont permis d’aller plus vite.

Cependant, Sainz, qui avait besoin d’une course tardive sur les softs pour s’assurer de se qualifier pour la Q3, pense que Leclerc aura l’avantage sur les pneus pour la course.

«À vrai dire, je suis un peu jaloux de Charles car il va commencer avec les pneus moyens», a-t-il ajouté.

«Le sentiment avec les médiums [in Q2] c’était vraiment bien, mais au deuxième tour j’ai trouvé Kimi en piste, j’ai fait une erreur et je n’ai pas fait un bon tour. Pour être sûr d’entrer en Q3, nous avons choisi de faire le tour avec les softs.

«Demain, nous aurons un désavantage avec les pneus tendres.»

Reportage supplémentaire de Luca Brambilla

Suivez-nous sur Twitter @ Planet_F1 et aimez notre page Facebook