Carlos Sainz se méfie du trafic « très désordonné » avant la qualification pour l’USGP

Carlos Sainz admet que le trafic pourrait jouer un grand rôle dans les qualifications de samedi pour le GP des États-Unis car il a créé une situation « très désordonnée » lors des essais.

Le pilote Ferrari a terminé la deuxième séance d’essais de vendredi au neuvième temps, à 0,973 seconde du temps P1 de Sergio Perez et trois dixièmes plus lent que son coéquipier Charles Leclerc.

Sainz, cependant, était toujours tout sourire alors qu’il pensait que Ferrari avait le rythme, il était juste anéanti par le trafic dans le dernier secteur lors de son tour chaud.

« J’ai le sourire parce que tout d’abord je me suis beaucoup amusé, c’est une piste formidable à piloter et chaque tour que je fais ici, je l’apprécie tout simplement », a-t-il déclaré sur le site officiel de la F1.

« Et la voiture, les réglages en FP1 étaient assez difficiles avec les bosses, quelques réglages de réglage et pour FP2 nous avons réussi à l’améliorer beaucoup – donc j’étais un peu plus heureux en FP2 bien que les feuilles de temps ne montrent pas ça, parce que j’avais un troisième secteur assez décoiffé avec du trafic et une erreur. »

Mais comme ses rivaux, Sainz a trouvé le trafic autour du Circuit des Amériques difficile à naviguer.

« Évidemment, ces [are] voitures sensibles au vent et à l’air sale, nous avons besoin de grands espaces entre les voitures », a-t-il déclaré.

« Et si vous rencontrez du trafic comme je l’ai fait dans le dernier secteur, avec la gravité des pneus à la fin du tour avec une surchauffe, la chaleur, l’air sale et la surchauffe, cela peut devenir très salissant. »

Quant à Leclerc, sa journée a été un peu moins simple avec une vrille qui l’a fait tomber dans le gravier en FP1 et un moment avec « quelque chose bouge dans les pédales ».

Il était P6 lors de la deuxième séance d’essais de la journée, 0,626 seconde après avoir été de 1,4 seconde sur le rythme de la FP1.

Leclerc estime cependant que sa voiture s’est sentie mieux lors de la séance d’ouverture avec du carburant lourd.

Il a déclaré : « FP1 a été très bon, en particulier sur les courses à faible consommation de carburant. Et puis, FP2 un peu moins positif sur les runs low fuel mais les runs high fuel semblaient bons, c’est donc le plus important pour dimanche.

« Il manque encore un peu ici et là mais c’est une piste très difficile, et nous devons trouver un peu l’équilibre entre la qualité et la course.

Ferrari débute la course de ce week-end avec 7,5 points de retard sur McLaren au championnat des constructeurs.

« Nous sommes très, très proches depuis le début de l’année, a déclaré Leclerc. « Nous devons juste essayer de tout faire parfaitement pour essayer de les battre, et être cohérents dans notre travail jusqu’à la fin de la saison. »

Share