in

Carlos Sanmartín, le premier colombien en athlétisme

Le rêve olympique de Carlos Sanmartín est né en 2019 après avoir été champion d’Amérique du Sud du 3000 mètres avec des obstacles qui lui ont valu une place aux Jeux panaméricains de Lima où il a remporté la médaille d’argent et en même temps une place à la Coupe du monde de Doha où il a remporté sa participation à Tokyo grâce au classement. Sa meilleure note est de 8 : 25,66 et il est classé 47e au classement.

Ce jeudi à partir de 7h30 du soir, Carlos Sanmartín sortira pour concourir dans les 3000 mètres avec des obstacles étant le premier des nôtres à apparaître dans les tests d’athlétisme de Tokyo 2020. Pour le Cabuyaro dans le Meta, Ce moment est particulier et c’est pourquoi l’athlète qui aura 28 ans en novembre va tout livrer sur la piste.

“Je suis déjà à Tokyo, c’est merveilleux de pouvoir vivre cette expérience, je ne change pour personne, je compte les heures pour tout donner de moi sur la piste. Je suis accompagné du professeur Mauricio Ladino, et la vérité dans cette concentration j’ai beaucoup appris des marathoniens Iván (González) et Jeisson (Suárez), avec qui j’étais concentré à Paipa (Boyacá) puis en France », a déclaré Sanmartín au COC.

“Parmi les rivaux de l’athlète colombien dans sa série il aura des stars comme l’Ethiopien Lamecha Girma (8:01.36), le Kenyan Benjamin Kigen (8h05,12), l’Espagnol Fernando Carro (8h05,69), le Bahreïni John Koech (8h09,62) et le Marocain Mohamed Tindouf (8h11,65) », a rapporté le COC.

Quelle partie de l’Afghanistan les talibans contrôlent-ils vraiment ? – RedState ⋆ 10z viral

Marshawn Lynch a une drôle de prise