Ce panneau solaire n’a pas besoin de la lumière du soleil pour produire de l’électricité | Vie

Cela ressemble à un paradoxe, mais cela peut révolutionner la production d’électricité dans les maisons: des panneaux solaires qui n’ont pas besoin de la lumière directe du soleil.

Les panneaux solaires ont beaucoup évolué ces dernières années, mais ils dépendent toujours de la lumière du soleil: la nuit ou par temps nuageux, ils perdent beaucoup (ou tout) efficacité.

Un ingénieur philippin nommé Carvey Ehren Maigue a inventé certains panneaux solaires qui n’ont pas besoin des rayons directs du soleil. Ils travaillent avec rayons ultraviolets, qui sont constamment émis par le Soleil et qui sont invisibles à l’œil humain.

Votre appareil s’appelle AuREUS (Énergie renouvelable Aurora et séquestration UV) parce que fonctionne de manière à simuler une aurore boréale, où les particules luminescentes absorbent les particules énergétiques qui réémettent sous forme de lumière.

Pour qu’AuREUS fonctionne, il faut placer une sorte de papier filmique transparent sur les vitres, qui capte la lumière ultraviolette. Au bout d’un moment, il le convertit en lumière visible qui excite les panneaux solaires, pour le transformer en électricité.

Le meilleur de tout est que ce papier filmique est composé à 80% de déchets végétaux, c’est donc une technologie verte, car elle transforme les déchets en électricité.

Une autre nouveauté est qu’il s’agit de une ferme solaire verticale: panneaux solaires la place à placer sur le toit, ils sont placés sur les fenêtres.

Chargeur solaire pliable de 16 W facile à transporter qui peut être utilisé dans toutes les situations grâce à sa résistance à l’eau et à la poussière. Comprend 2 crochets pour le fixer à n’importe quelle surface.

En utilisant ce système, Carvey Ehren Maigue réalise déjà capturer l’énergie pour recharger plusieurs smartphones par jourmême si c’est nuageux.

Il travaille maintenant à perfectionner le système pour qu’il soit plus efficace, et à fabriquer le papier filmique qui capte la lumière ultraviolette de manière totalement écologique, à partir de déchets végétaux. Jusqu’à présent, il a réussi à obtenir les couleurs rouge, orange, jaune et vert des déchets, mais il manque de bleu, ce qui l’oblige à utiliser des produits chimiques.

La possibilité d’obtenir de l’électricité solaire sans que les rayons du soleil n’affectent directement le panneau, et aussi de le faire dans une disposition verticale et avec des matériaux écologiques, en font un système très intéressant qui mérite d’être étudié.