Ce que l’arrivée d’Eduardo Camavinga signifie pour Antonio Blanco

Le Real Madrid a un tout nouveau Français mais ce n’est pas Kylian Mbappé. L’arrivée d’Eduardo Camavinga à Madrid garantit que les multiples visites du club entre Madrid et la France n’ont pas été vaines, même s’ils ne sont pas en mesure d’obtenir la signature de la star du PSG.

Les plus avertis parleront de ce que Camavinga apporte au Real Madrid. Je n’ai pas beaucoup vu le joueur de 18 ans, je ne peux pas trop commenter son style de jeu. Cependant, je peux parler des dominos que sa signature met en mouvement pour une génération talentueuse de milieux de terrain à Castilla. Naturellement, Antonio Blanco sera le premier nom qui viendra à l’esprit, cependant, il n’est pas le seul jeune talent actuel de Madrid qui jouerait hypothétiquement au poste de milieu défensif de Camavinga. Ivan Morante est un milieu de terrain très talentueux qui associe actuellement Blanco au milieu du parc. Carlos Dotor ne joue pas au même poste que les joueurs susmentionnés, mais il est toujours suffisamment talentueux pour mériter une mention.

Pour le duo actuel dans la réserve, l’arrivée de Camavinga est une mauvaise chose. Casemiro fait déjà de la position de milieu défensif à Madrid une position difficile à percer. Le Brésilien est toujours à son apogée, ne se blesse pas et est la vache la plus sacrée du club depuis cette célèbre performance du Clasico en 2016. L’arrivée de Camavinga donne à Madrid une sauvegarde claire au milieu de terrain défensif et le jeune âge de l’adolescent signifie qu’il est également un successeur évident pour Casemiro quand le Brésilien commence finalement à décliner. Pour l’un des Blanco et Morante, Camavinga met fin à ses chances de jouer avec la première équipe, cela semble évident si le nouvel arrivant se déroule comme prévu. Les conséquences de cette situation sont multiples.

Blanco et Morante sont sans aucun doute des joueurs talentueux, mais miser sur eux pour devenir des habitués de la première équipe est un raisonnement assez irresponsable pour passer à côté de la vraie affaire à Camavinga. Aussi talentueux que soient les milieux de terrain, il existe des facteurs indépendants de la volonté de Blanco et de Morante qui auront un impact sur leur carrière, comme une blessure ou une préférence d’entraîneur. Vous devez avoir confiance qu’en nourrissant correctement chaque talent, la crème montera au sommet et vous pourrez encaisser un profit sur ceux qui ne font pas la coupe.

En accord avec cela, cela semble maintenant être une mauvaise idée de garder Antonio Blanco dans les parages. Le joueur de 21 ans est suffisamment flexible pour jouer dans un double pivot – ou dans un rôle plus avancé basé sur une très petite taille d’échantillon – avec la première équipe. Cependant, le milieu de terrain de Madrid semble assez empilé et la confiance continue de Carlo Ancelotti en Isco lors des premiers matchs n’est pas de bon augure pour Blanco en termes de minutes de première équipe. Une troisième saison avec Castilla n’est pas un désastre, Blanco n’a que 21 ans et trois ans avec la réserve est un passage relativement standard pour les diplômés de Fabrica. Cependant, du point de vue du développement, Blanco semble être un joueur qui a besoin d’un nouveau défi qu’il ne trouvera pas à Castilla.

Si Madrid souhaite maximiser son potentiel, il serait peut-être judicieux de vendre le milieu de terrain espagnol avec une sorte d’option de rachat. De cette façon, Real peut éviter les risques auxquels ils semblent constamment se heurter en matière de prêts et Blanco aura plus d’options en ce qui concerne un nouveau défi.

En regardant plus loin, dans un monde où Camavinga, Blanco et Morante sont les meilleures versions d’eux-mêmes, il est toujours possible que l’un des deux coexiste avec le milieu de terrain défensif. Comme mentionné précédemment, Blanco a joué dans un double pivot avec le Morante déployé de manière plus conservatrice et s’est épanoui. Parlant avec peu ou pas de connaissance des compétences de Camvinga, je pense qu’il existe une réalité où Madrid pourrait aligner un double pivot de Blanco et Camavinga.

Morante pourrait se développer de toute façon. J’ai regardé des matchs de lui où il a joué comme un demi de football américain, envoyant des passes rapides depuis les profondeurs. J’ai aussi vu des matchs la saison dernière où Raul a tenté de le rendre plus offensif. Sa finition laissait souvent à désirer, mais il s’est placé dans les bonnes positions pour donner l’espoir de pouvoir occuper un poste de milieu de terrain avancé.

De même, il y a une vision pessimiste de tout cela qui dit que les navires ont navigué pour les deux joueurs du Real Madrid lorsque Zidane a limité les minutes de leur première équipe malgré les blessures et que Miguel Gutierrez et peut-être Sergio Arribas seront les seuls diplômés de cette première équipe. génération Castilla. La beauté du football des jeunes est que vous ne pouvez pas dire avec certitude qui finira bien à la fin, tout ce que nous pouvons faire est de nous asseoir et de profiter du présent.

Share