Ce que les médias d’information font à un homme mort fera ramper votre peau – RedState z 10z viral

Avec l’hystérie entourant la variante Delta en plein essor malgré le nombre de décès par COVID, les médias ont trouvé une nouvelle façon de nourrir leur fétiche des vaccins – se moquant des morts.

Oui, c’est apparemment une chose maintenant, comme l’illustre le cas d’un homme récemment décédé après avoir combattu COVID. Imaginez que vous êtes l’un des membres de votre famille et comment cela vous ferait vous sentir.

J’ai vraiment du mal à comprendre ce que son entrée à l’église a à voir avec tout ça. Ce n’est évidemment qu’un coup bas pour insinuer que son christianisme a joué un rôle dans sa blague sur le vaccin et pour être clair, pour autant que nous sachions, ce n’était qu’une blague. Nous ne savons pas si ce type était en fait farouchement anti-vaccin.

Il est à noter que les Noirs (l’homme en question était noir) et les Hispaniques, en tant que démographie, ont les taux de vaccination les plus bas du pays, mais les médias ne semblent jamais vouloir faire ce lien dans leurs messages car tout doit passer par le prisme de l’intersectionnalité. Les chrétiens sont près du bas de ce calcul pour la gauche, alors ils en subissent les conséquences.

Quoi qu’il en soit, comment est cette nouvelle nationale? Littéralement, des millions de personnes meurent chaque année aux États-Unis, en grande partie à cause des choix de vie qu’elles ont choisi de faire. Que ce soit l’obésité, le tabagisme, la conduite d’une moto sans casque, le fait de ne pas porter de ceinture de sécurité, un taux de cholestérol élevé, une MST ou une centaine d’autres choses. NBC News se précipite-t-il pour se moquer de ces personnes après leur mort dans une tentative malavisée de prouver quelque chose ? Bien sûr que non, parce que c’est objectivement dégoûtant et macabre.

Un affilié d’ABC News est allé encore plus loin, en publiant une photo de l’homme mourant parce qu’il n’y a apparemment plus de frontières.

Le type sur la photo est mort et sa famille est en deuil. Ils ne méritent pas d’être drogués dans la boue parce que le gars a fait une blague sur les réseaux sociaux. Je comprends vouloir pousser le vaccin. J’ai dit à plusieurs reprises que si vous n’avez pas encore eu de COVID (c’est-à-dire que vous n’avez pas d’immunité naturelle), statistiquement, vous devriez probablement vous faire vacciner, surtout si vous avez plus de 40 ans ou si vous avez des problèmes de santé, y compris l’obésité. Mais aucune volonté de pousser le vaccin ne justifie de saccager un homme post mortem pour nourrir son récit politique.

L’industrie de l’information est complètement hors de contrôle. Ce qu’ils font ici devrait être fermement condamné. Je me fiche des distinctions arbitraires que les gens vont essayer de faire quant à l’urgence de pousser le vaccin. Les gens meurent, et parfois les décès sont évitables. Malgré cela, ces personnes méritent un respect fondamental après leur décès. Ce genre de mépris grossier est inconvenant. Toute personne qui y participe devrait demander de l’aide.

Share