Celta et Cadix mesurent leurs urgences

16/09/2021 à 21h00 CEST

.

Celta et Cadix mesurent leurs urgences ce vendredi au stade Balaídos, ils vont à aucune victoire après les quatre premiers tours, avec des doutes dans son jeu et avec la nécessité de gagner pour éviter la première crise du parcours avant d’atteindre octobre.

Il est encore trop tôt pour que les feux de détresse s’allument, mais un nouveau trébuchement contre l’équipe de Cadix augmenterait les incertitudes du Celta, trop fragile en défense dans ce début de championnat et avec peu de punch en attaque. Le pari risqué de l’entraîneur argentin Eduardo Coudet nécessite de minimiser les pertes de balle dans la zone de construction et, surtout, faire une pression presque parfaite dans le champ opposé.

Celta a du mal à ce début et les rivaux ont bien étudié l’équipe galicienne et savent comment leur faire du mal, comme cela a été clair lors de ces premiers matches. Coudet, qui n’a pas répété de paire centrale jusqu’à présent dans le championnat, cherche des solutions à cette hémorragie défensive, malgré le fait que le poumon du Péruvien Renato Tapia continue de minimiser les déséquilibres derrière une équipe qui est la plus battue de la Liga.

Avec ce peu de confiance dans le Ghanéen Joseph Aidoo bien qu’il soit le défenseur central le plus rapide de l’équipe, l’entraîneur argentin donnera une continuité au duo Araujo-Murillo au centre de l’axe si le Mexicain se remet du malaise qu’il traîne, avec Hugo Mallo et Javi Galán sur les côtés.

Tapia est également fixé comme pivot défensif, et la principale nouveauté réside peut-être dans l’entrée de l’Argentin Augusto Solari sur l’aile droite, avec Denis Suárez à l’intérieur et Cervi ou Nolito à gauche.. L’ancien de Benfica, auteur du deuxième but céleste au Santiago Bernabéu, s’est testé à l’entraînement ce jeudi après avoir souffert d’une douleur au talon au pied droit plus tôt dans la semaine.

Cadix regarde de travers la descente

Cadix, pour sa part, fait face au parti Vigo dans une situation similaire, puisque les habitants peuvent sortir des points de chute et les visiteurs s’y rendre. A Cadix, leur entraîneur, Álvaro Cervera, ne veut pas que ses joueurs tombent dans l’alarmisme et la meilleure recette pour cela est de gagner le premier match de championnat. Les habitants de Cadix ont capturé cette saison son deuxième pire départ en championnat en première division, après ce qui s’est passé lors de la campagne 1988-89.

Si au cours de cette saison Cadix a perdu les trois premiers matches de championnat et n’a pas pu marquer de point avant la quatrième journée grâce à un match nul au stade Carranza contre Séville (0-0), maintenant les élèves de Cervera ont deux dans le classement, grâce à deux nuls à un but lors des deux premiers matches de championnat contre Levante et le Betis.

Cervera a les victimes habituelles des blessés José Mari Martín-Bejarano, Alberto Perea et Carlos Akapo et Ils sont rejoints par le centre Juan Cala, qui n’est pas disponible pour cause de suspension après avoir été expulsé lors du dernier match joué au stade Nuevo Mirandilla contre la Real Sociedad (0-2).

L’attaquant roumain Florin Andone, qui était le dernier ajout de l’équipe au marché des transferts, est un autre qui ne voyage pas car il n’a pas été convoqué parce que doit « s’acclimater » à son arrivée au club, comme l’a révélé l’entraîneur de Cadix lui-même lors de la conférence de presse qu’il a offerte ce jeudi.

Compositions probables :

Celtique: Dituro ; Hugo Mallo, Aidoo ou Araujo, Murillo, Javi Galán ; Mur; Solari, Denis Suárez, Cervi ou Nolito ; Aspas et Santi Mina.

Cadix : Ledesma ; Carcelén, Haroyan, Fali, Espino ; Jonsson, Alarcón, Álex Fernández, Salvi, Neveu ; et Negredo.

Arbitre: Díaz de Mera Escuderos (castillan-La Mancha).

Stade: Balles

Heure: 21h00.

Share