Charles Leclerc « extrêmement heureux » pour le Baku P2 de Sebastian Vettel

Charles Leclerc était « extrêmement heureux » de voir son ancien coéquipier Ferrari Sebastian Vettel revenir sur le podium à Bakou.

Le drame n’est jamais loin au GP d’Azerbaïdjan, et c’est resté le cas car il est revenu pour 2021, mais aucun incident n’a pu dévaluer ce qui était une très solide conduite pour Vettel lors de sa sixième sortie en tant que pilote Aston Martin.

En partant de la 11e place, Vettel se fraye un chemin jusqu’à la deuxième place au moment où le drapeau à damier vole, marquant le premier podium d’Aston Martin en Formule 1.

Après avoir eu du mal à rivaliser avec Ferrari pour le rythme cette saison avant Bakou, Leclerc a hâte de savoir où Aston Martin a soudainement trouvé cette performance, mais était surtout ravi de voir Vettel, qui a quitté Ferrari fin 2020, de retour sur le podium. .

Leclerc était également heureux de voir son ami Pierre Gasly franchir la troisième marche, après que le Français ait défendu une attaque tardive de Leclerc pour la P3 au redémarrage de la course.

« A Bakou, j’ai été très surpris par les performances d’Aston Martin », a-t-il déclaré, cité par Speedweek.

« Je ne m’attendais pas à ce qu’ils soient si rapides. Je serais curieux de savoir comment ils ont pu faire un tel pas en avant. Quant à Seb, je suis extrêmement heureux pour lui qu’il termine deuxième sur le podium. Je suis aussi content pour mon pote Pierre Gasly. C’était serré dans ce dernier sprint de deux tours vers l’arrivée – ils étaient un peu plus rapides.

« Mais c’était aussi important pour moi de garder Lando Norris derrière moi. Le vrai combat de Ferrari n’est pas contre Aston Martin ou AlphaTauri, c’est contre McLaren.

Montrez votre soutien à Charles Leclerc avec sa collection officielle de marchandises sur le magasin de Formule 1

Leclerc et Vettel sont devenus coéquipiers pour la première fois en 2019, date à laquelle Leclerc a rejoint Ferrari avec une seule saison d’expérience en Formule 1.

Ainsi, Leclerc a déclaré avoir grandement profité de la présence du quadruple champion du monde.

« J’ai toujours été impressionné par son expérience. Dans certaines situations, il avait de grandes capacités d’analyse. J’ai beaucoup appris de Seb à cet égard », a expliqué Leclerc.

« C’est quelqu’un qui porte beaucoup d’attention aux détails et cela a fait une grande différence à la fin sur la piste. C’était très intéressant pour moi de regarder son travail. En plus, Seb est juste une très bonne personne. J’ai été impressionné par sa modestie.

« Quand nous nous rapprochons de la voiture de course, il ne pense certainement pas : ‘Ah, mon coéquipier du passé.’ Quand je ferme ma visière, il n’y a pas de place pour de telles pensées, et c’est exactement comme ça avec lui.

Suivez-nous sur Twitter @Planète_F1, comme notre la page Facebook et rejoignez-nous sur Instagram !

Share