Charles Leclerc n’a aucune « inquiétude » à s’en tenir à un nouveau châssis

Ayant reçu un nouveau châssis au Qatar, celui qu’il utilisera probablement lors des dernières courses de cette saison, Charles Leclerc dit qu’il n’a « pas de soucis » car il n’y a pas beaucoup de différence entre les châssis.

Leclerc a eu du mal à garder le rythme lors des qualifications de samedi sur le circuit de Losail, le pilote faisant une sortie de choc en Q2 où il était à plus de deux dixièmes de son coéquipier Carlos Sainz.

S’exprimant après la séance, le pilote Ferrari a déclaré : « Nous devons examiner la question, s’il y a eu quelque chose d’étrange ou non. S’il n’y a rien d’étrange, je serai très heureux de comprendre ce que j’ai fait de mal.

Il s’est avéré qu’il n’avait rien fait de mal, son châssis était fissuré.

En passant en revue la voiture à la suite des qualifications, Ferrari a confirmé qu’ils avaient trouvé une fissure et qu’ils changeraient son châssis du jour au lendemain.

« Après vérification de la voiture de Leclerc, une fissure a été constatée dans le châssis, probablement suite à un passage sur les trottoirs lors de la première tentative en Q1 », a indiqué l’équipe, ajoutant qu’elle « devra être changée ».

Ferrari l’a fait à temps, Leclerc alignant la 12e place sur la grille et se frayant un chemin jusqu’à la huitième place.

Bien que son ancien châssis ait été renvoyé à Maranello pour être réparé, Leclerc devrait conserver ce nouveau châssis pour les deux dernières courses de la saison.

Il n’est pas du tout inquiet.

« Non, non, je n’ai aucune inquiétude une fois que j’ai su que le châssis avait été changé », a-t-il déclaré selon GPFans.net.

« Ce n’est normalement pas une chose où vous avez beaucoup de différence si vous passez à un autre châssis. »

Alors que l’ancien châssis de Leclerc sera remis en piste une fois réparé, le patron de l’équipe Mattia Binotto a déclaré que le pilote s’en tiendrait au nouveau pour l’Arabie saoudite et Abu Dhabi.

« Le châssis sera certainement réparé », a-t-il déclaré.

« Si c’est le châssis qui va courir, je ne pense pas à ce stade de la saison.

« Je pense que ce que nous avons découvert, nous n’avions pas le temps de le réparer et le châssis que nous avons installé sur la voiture était le même que celui qu’il avait, donc je ne pense pas qu’il y ait une préférence entre les deux.

« Celle qui sera réparée sera très probablement la pièce de rechange pour le reste de la saison. »

Le double pointage de Ferrari sur le circuit de Losail, Sainz P7 à Leclerc P8, signifie qu’ils ont pris 39,5 points d’avance sur McLaren dans la bataille pour la troisième place.

Le troisième, cependant, n’est pas pertinent pour Ferrari, Binotto affirmant que l’objectif principal de l’équipe cette année a été de se préparer pour 2022.

« Tous nos efforts ont été concentrés sur la voiture pour 2022 dès le départ. Nous n’avons jamais fait de compromis là-dessus », a-t-il déclaré selon Motorsport-Total.com.

« Donc, il ne nous a jamais traversé l’esprit d’essayer à aucun moment de pénaliser 2022 au profit de 2021. Pas même en vue de la bataille pour la troisième place. »

Share