Charles Leclerc ne savait pas qu’on se moquait de Ferrari

Reprenant du terrain après la chute de grâce de l’année dernière, Charles Leclerc dit qu’il «n’a jamais vraiment considéré» que Ferrari était devenue la risée de la F1.

2020 a été une saison horrible pour Ferrari, l’équipe ne gérant que trois podiums alors qu’elle tombait à la sixième place du championnat des constructeurs.

Initialement, Ferrari a blâmé la voiture, puis ils ont admis que le moteur et les directives techniques de 2019 avaient joué un rôle, et pendant tout ce temps, les chefs d’équipe rivaux tels que Toto Wolff ont fait savoir qu’ils n’avaient aucune sympathie pour le sort de la Scuderia. Les experts tels que Martin Brundle non plus.

Cette année, cependant, Ferrari est sur le rebond, l’équipe en lutte pour la troisième place du championnat des constructeurs.

Leclerc et son coéquipier Carlos Sainz ont fait une percée sur McLaren au Grand Prix d’Espagne, réduisant l’écart au classement à seulement cinq points.

Lorsqu’on lui a demandé s’il pensait que les gens ne se moquaient plus de Ferrari, le pilote monégasque a déclaré à .: «Je n’ai jamais vraiment considéré les gens qui se moquaient de nous. Nous nous sommes concentrés sur nous-mêmes.

«L’année dernière a été définitivement une saison difficile à accepter là où nous étions, mais je pense que l’équipe a fait un excellent travail en acceptant assez rapidement que nous avons pris du recul et que nous travaillons de la meilleure façon possible depuis ce moment.

«Cette année, vous pouvez le voir. L’équipe a fait un pas dans la bonne direction et cela montre que tout le travail que les gens ont fait à Maranello et sur la piste porte ses fruits. On peut le voir sur la piste.

«La route est encore longue et nous voulons bientôt nous battre pour les premières positions. La façon dont nous travaillons est la bonne et nous devons simplement continuer à travailler en équipe. »

Leclerc, quatrième de la journée, s’est déplacé à un point de Lando Norris dans la lutte pour la P4.

Montrez votre soutien à Charles Leclerc avec sa collection officielle de marchandises sur la boutique de Formule 1

Le pilote est confiant quant à ses chances pour le reste de la saison, affirmant qu’il ne croit pas que sa Ferrari 2021, la SF21, ait une «grande faiblesse».

«Je ne pense pas qu’il y ait une grande faiblesse comme il y en avait peut-être un peu plus l’an dernier sur le rythme de course», a déclaré Leclerc.

«J’ai l’impression que cette année, c’est beaucoup plus équilibré et que nous sommes en fait plus forts en qualifications et en course.»

Suivez-nous sur Twitter @ Planet_F1 et aimez notre page Facebook.

Share