Charlie Austin déconcerté par un appel de hors-jeu controversé contre Sunderland qui a refusé à QPR une place en quart de finale de la Coupe Carabao et les blagues « ne peuvent pas répéter ce que j’ai dit à lino »

Charlie Austin a été déconcerté par la décision bizarre de refuser son but pour QPR qui leur a refusé une victoire contre Sunderland lors de la Coupe Carabao.

Le club de championnat s’est écrasé contre l’équipe de League One aux tirs au but, alors que l’équipe de Lee Johnson a réservé sa place en quart de finale.

Austin a été signalé hors-jeu de cette position

Le match s’est terminé 0-0 dans le temps réglementaire, mais Austin a pensé qu’il avait ramené à la maison le vainqueur d’un tir dévié d’Albert Adomah.

Le but a été exclu de manière controversée pour hors-jeu, avec des rediffusions montrant clairement l’attaquant en jeu.

Austin a accepté que des erreurs se produisent, mais a déclaré que la décision serait assez coûteuse pour le club.

« Quand je l’ai dirigé, j’ai jeté un coup d’œil au juge de ligne et il n’a pas levé son drapeau tout de suite, j’ai attendu quatre ou cinq secondes et ce n’est que lorsque je célébrais qu’il a levé son drapeau », a déclaré Austin à talkSPORT Breakfast .

Sunderland a réservé sa place en quart de finale de la Coupe Carabao

.

Sunderland a réservé sa place en quart de finale de la Coupe Carabao

« C’était une décision épouvantable, vous pouviez entendre la frustration dans la voix du manager après. »

Lorsqu’on lui a demandé si les officiels se sont excusés après le match, Austin a répondu : « Non… je ne peux pas répéter ce que j’ai dit au lino. Vous savez ce qu’ils sont comme ils ont juste dit « c’était hors-jeu ».

« C’était une erreur humaine, mais cela a de graves conséquences pour le club de football. »

La décision met en évidence le fait que le VAR n’est pas utilisé dans la compétition à ce stade, les années précédentes, il a été utilisé pour les demi-finales et les finales.

« C’est soit nous l’avons dans la compétition ou nous n’en avons pas », a ajouté Austin. « Vous ne pouvez pas l’avoir uniquement dans les matchs de Premier League, si nous voulons l’utiliser, nous devons l’utiliser pour toute la compétition.

«Malheureusement, c’était l’une de ces choses, c’était une erreur humaine et je comprends, mais c’est une sacrée erreur de se tromper.

« Je ne comprends pas vraiment quel est le processus de pensée. Le gardien est là et le défenseur est sur la ligne.

« Je n’étais pas très content. Je suis déçu que nous n’ayons pas gagné, mais aussi sur une note personnelle pour le but que vous pensez « des jours heureux, six mètres de but ouvert, parfait ».

« Je suppose que personnellement, je ne reçois pas le bât blesse du vert. »

QPR a été battu lors d'une fusillade contre Sunderland

.

QPR a été battu lors d’une fusillade contre Sunderland

Charlie Austin, le président d'Ilias et Yoann Barbet ont tous raté les pénalités pour QPR

.

Charlie Austin, le président d’Ilias et Yoann Barbet ont tous raté les pénalités pour QPR

Le patron de QPR, Mark Warburton, a également été abasourdi par la décision et a dû faire attention à ses propos.

« Je viens de le voir. Que puis-je dire sans être condamné à une amende ? » dit Warburton.

« C’est stupéfiant de se tromper sur une décision majeure dans un match de cette importance. On m’a dit qu’il était immédiatement hors-jeu par le quatrième officiel.

« Je viens de voir la photo que je viens de voir, wow ! C’est une décision épouvantable qui a coûté au club de toutes sortes de manières.

« La photo que je viens de voir, nous ne parlons pas d’un pouce ou d’une décision marginale. C’est les pieds, entre Charlie en jeu et hors jeu. Ces types de décisions, vous ne pouvez pas vous tromper.

«Avec ce qui est en jeu, les implications financières pour le club, les grandes foules à domicile et à l’extérieur, tout ce qui accompagne la progression vers les huit derniers, je n’ai jamais été aussi choqué de voir une image comme celle-là.

«Pour être aussi loin, vous devez vous demander ce qu’ils ont vu? J’espère que cela ne me rapportera pas trop d’amende.

Share