Cinq athlètes mexicains qui espèrent une médaille d’or à Tokyo 2020

Tout au long de l’histoire, les athlètes qui participent à jeux paralympiques ils se sont toujours démarqués pour les sports mexicains, remportant des médailles en gros.

Vis a vis de Tokyo 2020, plusieurs des athlètes mexicains qui participeront à la foire arrivent en tant que champions olympiques ou placés en tête du classement mondial dans leurs disciplines respectives.

Ensuite, dans Comme nous vous présentons cinq athlètes mexicains qui sont une promesse de médaille dans le Jeux paralympiques de Tokyo 2020.

EDUARDO ÁVILA (JUDO)

Né dans le Mexico, Eduardo C’est une promesse ferme de médaille pour notre pays, un exploit qu’il a déjà réalisé lors de deux joutes précédentes.

Ávila, 35 ans, participe à la catégorie B3 pour les malvoyants et s’est préparée à Tokyo 2020 avec des camps en Espagne.

Au cours de sa brillante carrière, Eduardo a remporté une médaille d’or aux Jeux paralympiques de Pékin 2008 et Rio 2016, ainsi qu’aux Jeux Jeux parapanaméricains Rio 2007 et Toronto 2015.

Il a également été médaillé de bronze au Jeux paralympiques de Londres 2012.

Ávila a également reçu le National Sports Award et le National Sports Merit Award.

MARÍA DE LOS ANGELES ORTIZ (IMPULSION DE BALLE)

La Tabasqueña, basée à Veracruz Depuis plusieurs années, elle est détentrice du record du monde et multi-championne dans sa spécialité.

María participe à l’impulsion de balle de la catégorie F57, où elle a obtenu une médaille d’or dans le Jeux Paralympiques de Rio 2016 et Londres 2012, en plus de l’argent Pékin 2008.

Il a également remporté une médaille d’or au Jeux parapanaméricains de Guadalajara 2011 et argent, mais au lancer du disque, dans la même compétition.

Elle a également reçu le National Sports Award.

NELY MIRANDA (NATATION)

C’est l’une des cartes fortes de notre pays dans la poule.

Nély, né en Puebla, mais basé à Veracruz Depuis plusieurs années, il participe aux disciplines de 50, 100 et 200 nage libre, catégorie S4 et S5.

Il a été double médaillé d’or en Pékin 2008, dans les épreuves de 50 et 100 nage libre et de bronze en Rio 2016.

En 2008, il a remporté le Prix ​​national du sport.

Aux Jeux parapanaméricains, il a remporté trois médailles de bronze à Guadalajara 2011 et une d’argent à Rio 2007. En Toronto 2015 gagné l’or.

AMALIA PÉREZ (HALTEROPHILIE)

Celui né dans le Mexico cherchera à remporter une médaille d’or pour la quatrième fois consécutive aux Jeux paralympiques avec sa participation à Tokyo 2020.

Pérez a accroché la médaille d’or en haltérophilie en Pékin 2008, Londres 2012 et Rio 2016. En outre, il a également remporté deux médailles d’argent à la foire : Sydney 2000 et Athènes 2004.

En 2020, Amalia a remporté la première place, catégorie féminine, à la Coupe du monde de para dynamophilie en ligne.

Amalia a remporté le National Sports Award en 2015.

LÉNIA RUVALCABA (JUDO)

Guadalajara est l’actuel champion paralympique dans la catégorie des -70 kg. après avoir accroché l’or à Rio 2016.

Il a gagné sa place dans Tokyo 2020 lorsqu’il est couronné dans le Grand Prix Warwick 2021, fabriqué en Grande-Bretagne, ce qui le place à la deuxième place du classement international.

En plus de l’or à Rio 2016, Lénia a remporté l’argent en Pékin 2018, en plus de l’or dans le Jeux parapanaméricains 2007 et 2015.

Ruvalcaba s’est également distingué avec le Prix ​​national du sport.

Share