Cinq points à retenir du Grand Prix du Portugal 2021

Grand Prix F1 du Portugal Grand Prix du Portugal

La saison de Formule 1 2021 a connu un début passionnant et le Grand Prix du Portugal à Portimao avait tous les ingrédients pour offrir une autre course passionnante.

Avec sa surface glissante, des conditions venteuses imprévisibles et une disposition de «montagnes russes» avec des changements d’élévation importants et des virages rapides; le circuit basé en Algarve aurait dû livrer un blockbuster d’une course. Cependant, la course était quelque peu sans intérêt.

N’eut été de l’application toujours confuse des stewards des limites de piste, et de la chute de fin de course de Kimi Raikkonen à l’arrière de la voiture de son coéquipier; la course aurait été encore plus terne.

Néanmoins, Mercedes et Red Bull ont poursuivi leur lutte pour les honneurs avec l’équipe allemande cette fois-ci en tête, grâce à une performance impressionnante de Lewis Hamilton.

Alors allons-y. Voici nos cinq plats à emporter du Heineken Grande Premio De Portugal.

Max Verstappen et Red Bull ont perdu la course samedi

Podium du Grand Prix du Portugal de Verstappen

Une fois de plus, Red Bull disposait des machines de qualification les plus rapides. Cependant, Verstappen n’a pas remporté la pole position samedi (en raison du non-respect des limites de la piste).

Maintenant, le Néerlandais peut aller de l’avant et se plaindre du fait qu’il ne profite pas de la surface de piste sans adhérence à Portimao, et que d’autres voitures ne s’écartent pas de son chemin dans son tour rapide. Mais il n’en reste pas moins qu’il l’a fait sauter en qualifications et son langage corporel dans le paddock après Q3 en a dit long.

En course, c’était le cas de Mercedes ayant la meilleure voiture de course (encore une fois entre les mains de Lewis Hamilton uniquement). Bien que Lewis ait été surpris en train de faire la sieste après le redémarrage de la voiture de sécurité lorsque Verstappen a fait un beau mouvement opportuniste, l’Anglais est parti après cela avec ce qui semblait être une longue course «Hammer-Time» alors qu’il poursuivait sans relâche Max pour le dépasser au 11e tour après une erreur du pilote Red Bull, puis en faisant vite travail de son coéquipier Valtteri Bottas neuf tours plus tard.

Le fait que Hamilton ne puisse pas faire un grand écart sur Verstappen (qui a dépassé Bottas après que le Finlandais soit sorti de son arrêt au stand), montre que les choses auraient été très différentes si Max avait commencé en pole avec une piste claire devant lui, au lieu de avoir à conduire dans le sillage de Bottas pendant longtemps.

Red Bull et Mercedes ont eu un arrêt au stand gratuit à la fin de la course avec Bottas et Verstappen. Ils l’ont tous deux utilisé pour tenter d’obtenir le point supplémentaire le plus rapide. Bottas a fini par obtenir le point après que Max ait supprimé son tour le plus rapide pour avoir dépassé les limites de la piste; de nouveau.

C’était un autre exemple de la façon dont la moindre erreur pouvait être un facteur majeur dans la décision du championnat de cette année. À moins que Red Bull ou Mercedes ne réalisent une percée majeure dans le développement, celui qui arrive en tête à la fin de la saison ne gagnera que par la moindre marge.

Le rythme d’Alpine est-il un hasard?

Alonso, dans la troisième course de son retour, effectuera son 314e Grand Prix ce dimanche à Portimao.

Alpine a apporté un package de mise à niveau pour la dernière course à Imola. Bien que les pilotes aient déclaré que la voiture avait été améliorée, cela ne s’est pas traduit par un temps au tour autant que l’équipe l’avait prévu.

Avance rapide vers le Portugal et l’Alpine étaient au cœur du combat au milieu de terrain. Esteban Ocon s’est qualifié un excellent 6e et a ramené la voiture à la maison 7e.

Fernando Alonso, en revanche, a connu une séance de qualification horrible qui l’a laissé perplexe, étant à plus de 8 dixièmes du rythme de son coéquipier et a fini par être éliminé en Q2.

Arrivé à la course, Alonso a retrouvé son mojo et a fait une course impressionnante qui – combinée à une bonne stratégie – l’a vu ramasser les goûts de Daniel Ricciardo et Carlos Sainz qui, jusqu’à présent, ont eu des voitures plus rapides. Il a terminé sa course en 8e position. Une récolte de points décente pour la tenue française.

Mais la piste de rythme d’Alpine était-elle spécifique? Ou était-ce authentique?

Le Portugal a un peu mélangé les choses en termes de performances des équipes pour être honnête avec de nombreuses voitures et pilotes tombant sous le coup des conditions de vent variables et de la surface glissante de la piste.

La prochaine course aura lieu à Barcelone, et on dit que la voiture qui roule bien là-bas devrait être bonne sur une saison complète. Ce sera peut-être le vrai test pour toutes les équipes et un indicateur solide de l’ordre hiérarchique.

Aston Martin prend les trucs de l’agent secret un peu trop au sérieux

balade vettel aston martin portugal 2021

Aston Martin a eu l’un des lancements de voitures les plus accrocheurs cette année, avec la star de James Bond, Daniel Craig, prenant part à l’événement de lancement et livrant un message de soutien à l’équipe.

L’équipe est naturellement liée à la franchise de films Bond car les voitures de route Aston Martin ont été un aliment de base dans la plupart des films Bond. Dans le prolongement de sa tradition de «nom de voiture», Sebastian Vettel a même nommé son AMR21 «Honey Ryder» d’après la Bond girl originale jouée par Ursula Andress.

Inutile de dire que sa voiture ne s’est pas avérée être la «douce balade» qu’il espérait, et par conséquent n’a pas encore marqué un point cette saison malgré des signes de vie à Portimao où il a au moins surqualifié son coéquipier Lance Stroll (Stroll avait le package aérodynamique amélioré) et a également terminé la course devant lui. Mais les points positifs s’arrêtent ici.

Dans la course, les deux Aston Martins étaient simplement invisibles dans le style d’un véritable agent secret. Mais alors qu’un bon agent secret a un rôle à jouer dans la manipulation des événements depuis les coulisses, les AMR21 n’étaient malheureusement pas pertinents. Ils ont encore une fois langui du mauvais côté de la grille, tous deux échouant à marquer des points.

Bien que la stratégie de l’équipe n’ait peut-être pas été optimale, en particulier avec Vettel sur le pneu moyen pour son deuxième relais (le pneu dur était la meilleure option), l’AMR21 n’a toujours pas le rythme nécessaire pour marquer fréquemment des points.

Étant donné que Lance Stroll n’a pas fait mieux que Vettel avec le package mis à niveau, l’équipe devrait être sérieusement inquiète de son chemin de développement.

Yuki Tsunoda obtient une vérification de la réalité

tsunoda

Yuki Tsunoda était parti pour un début de rêve pour sa première carrière en Formule 1, marquant des points lors de ses débuts avec AlphaTauri à Bahreïn.

Mais ensuite, il a eu un week-end d’horreur à Imola, écrasant sa voiture en Q1 en qualifications, ce qui n’a pas impressionné le conseiller de Red Bull, Helmut Marko, qui avait une chose ou deux à dire sur l’erreur de la recrue japonaise. Tsunoda a continué à avoir une course entachée d’erreur, ne réussissant pas à marquer des points.

Les choses n’allaient pas mieux au Portugal, une piste que Tsunoda ne connaît pas. Il n’a pas pu organiser un week-end propre et a donc été surqualifié et devancé par son coéquipier Pierre Gasly.

Il ne fait aucun doute que Tsunoda est l’un des talents les plus excitants du programme des pilotes juniors Red Bull. Mais ses difficultés lors des deux dernières courses ont montré à quel point la courbe d’apprentissage est raide en Formule 1.

Son talent est indéniable, mais il a besoin de plus de temps pour apprendre et devenir le meilleur pilote qu’il a le potentiel d’être.

Ferrari a ruiné la course de Carlos Sainz

GP PORTOGALLO F1 / 2021 - DOMENIQUE 02/05/2021 crédit: @Scuderia Ferrari Press Office

Lors de sa troisième course avec Ferrari, Carlos Sainz a pu battre Charles Leclerc en qualifications. Un exploit impressionnant étant donné que Leclerc est l’un des meilleurs qualifiés sur la grille.

Sainz était cependant désavantagé car il a dû utiliser le pneu tendre en Q2 pour passer en Q3 alors que Leclerc est passé sur des médiums.

Mais avec la tentative de saper Norris en course, Ferrari a arrêté Sainz tôt et l’a mis sur des médiums! Cela signifiait qu’il devait faire durer ses pneus pendant environ 45 tours. Ce n’est pas une chose facile à réaliser, sachant que le maître de l’économie de pneus Sergio Perez a fait ses médiums 50 tours (ce qui n’a d’ailleurs pas fait de bien à sa course).

Sainz a fini par être dépassé par des voitures plus lentes avec des pneus plus frais lors de la dernière étape de la course et s’est retrouvé en dehors des points.

Un autre cerveau s’est évanoui de l’équipe de stratégie de la Scuderia.

Mention honorable: Mick Schumacher

haas

La plupart des gens ne seront pas vraiment intéressés par ce qui se passait tout au fond de la grille. Mais je dois dire quelque chose à propos de Mick Schumacher.

Comme beaucoup d’autres, j’ai été déçu que Ferrari l’ait mis dans une Haas au lieu d’une Alfa Romeo. Mais le jeune Allemand a bien performé dans cette horrible voiture.

Il a battu son coéquipier jusqu’à présent (ce qui est le moins qu’il puisse faire honnêtement) mais au Portugal, il a chassé le plus rapide Williams de Nicholas Latifi et l’a dépassé après avoir forcé le Canadien à commettre une erreur.

Son passage chez Haas pourrait s’avérer être un baptême du feu qui le transformera en un pilote de course fort à l’avenir et qui sait, peut-être un autre champion du monde Schumacher.

Les histoires de bien-être ne vont pas mieux que cela.