in

Coca-Cola et State Farm reconsidèrent les parrainages de l’Overwatch League

Certains sponsors de l’Overwatch League reconsidèrent leurs partenariats avec la ligue d’esports à la suite du procès Activision Blizzard. Comme l’a rapporté le Washington Post, Coca-Cola et State Farm réévaluent leurs parrainages de l’Overwatch League à la lumière des allégations de harcèlement sexuel et de discrimination chez Activision Blizzard.

Activision Blizzard gère deux ligues d’esports, l’Overwatch League et la ligue Call of Duty. L’Overwatch League compte actuellement sept sponsors répertoriés sur son site Web : Xfinity, IBM, Coca-Cola, State Farm, Cheez-It, Pringles et TeamSpeak. Un porte-parole de State Farm a déclaré au Washington Post que la société “réévaluait notre relation marketing limitée avec l’Overwatch League” et qu’elle n’avait demandé aucune publicité pendant les matchs de ce week-end.

Un porte-parole de Coca-Cola a déclaré au Washington Post : “Nous travaillons avec nos partenaires de Blizzard alors que nous prenons un peu de recul pour revoir les plans et programmes futurs.” Ils ont confirmé que Coca-Cola était au courant des allégations contre Activision Blizzard mais a refusé de commenter si Coca-Cola continuerait à parrainer la ligue.

GameSpot a contacté Activision Blizzard pour commentaires.

Tel que rapporté par Charlie Intel, le logo de T-Mobile a disparu de la section des sponsors sur les sites Web Call of Duty League et Overwatch League. Le logo est apparu sur les deux sites Web aussi récemment que le 21 juillet, basé sur la Wayback Machine. Le week-end dernier, les New York Subliners, une équipe de la Call of Duty League, ont recouvert le logo T-Mobile de leurs maillots avec du ruban adhésif. T-Mobile n’a pas officiellement déclaré qu’il avait retiré son parrainage de l’une ou l’autre ligue ni commenté publiquement les allégations contre Activision Blizzard.

ExpressVPN vs IPVanish : quel fournisseur VPN devriez-vous utiliser ?

Règles et tarifs ⋆ Crypto nouveaux médias