Critiques de CD – Inertia Scar Of The Sun

Pas d'image

(Napalm)

01. Hydrogène

02. Inertie

03. Je suis le cercle

04. Quantum Leap Zero I: Contrôle du couple

05. Quantum Leap Zero II: transition vers la turbulence

06. Oxygène

07. L’expérience faillible

08. Quantum Leap Zero III: Poussée

09. Effondrement de la singularité

10. Zenith à Minos

11. Anastasis

Les apparences ne sont pas nécessairement trompeuses. Avec des pochettes fantastiques et des titres de chansons saluant la science-fiction qui indiquent certainement un groupe avec beaucoup d’imagination, “Inertie” donne chaque impression que ce sera une affaire sophistiquée. LA PEUR DU SOLEIL mijotent dans le métro grec depuis quelques années maintenant, et il n’est pas difficile de comprendre pourquoi ENREGISTREMENTS NAPALM les a cassés pour leur troisième long métrage. À un certain niveau, c’est un death metal mélodique éminemment classe et bien produit, avec des penchants légèrement gothiques. Sur un autre, “Inertie” est une œuvre subtilement progressive et merveilleusement colorée.

Il y a quelque chose d’énormément engageant dans la manière LA PEUR DU SOLEIL ont combiné la puissance mélodique du post-EN FEU sertie d’arrangements et d’embellissements sonores qui se sentent beaucoup plus vastes. Comprenant dix chansons brillamment succinctes, “Inertie” est indéniablement accessible, avec de nombreux refrains explosifs et très mémorables, mais même ses moments les plus simples sont élégamment stratifiés et pleins de surprises périphériques.

Dans leur plus direct, LA PEUR DU SOLEIL présentent la même intelligence de composition raffinée qui a permis aux goûts de TRANQUILLITÉ SOMBRE et PARADIS PERDU pour se métamorphoser et expérimenter au cours de leurs illustres voyages. La piste titre et “Je suis le cercle” sont des hymnes stridents, sombres dans l’esprit mais brillants dans la livraison. “Effondrement de la singularité” est en fait la ballade de puissance de l’album, bien qu’une avec une section médiane teintée de djent et des synthés de science-fiction en plein essor.

Ailleurs, LA PEUR DU SOLEIL dirigez-vous vers un trou de lapin conceptuel pour les trois parties «Quantum Leap Zero», où les refrains flamboyants maintenant attendus sont compensés par des éclairs d’électro-éboulis futuristes, d’ambiance pétillante et d’une précision impitoyable et percutante. En revanche, “Zénith à Minos” est un démodé attachant, à mi-rythme, avec des harmonies vocales joliment terreuses et un autre refrain colossal. grand final “Anastasis” c’est encore mieux: un crescendo émotionnel soutenu mais mouvementé, avec une voix glorieusement bourrue du leader Terry Nikas, cela apporte “Inertie” à une fin avec une puissance et une conviction admirables, lançant un refrain insistant et une autre pluie de riffs incisifs dans l’éther pour la pure joie. Tout au long de tout cela, d’innombrables détails délicats remontent à la surface, améliorant même les idées musicales les plus simples. LA PEUR DU SOLEIL ne sont peut-être pas des époques bouleversantes ici, mais ils ont donné à un son très apprécié une mise à niveau ingénieuse et silencieusement fascinante. À surveiller, comme on dit.

Pour commenter une histoire ou une critique de BLABBERMOUTH.NET, vous devez être connecté à un compte personnel actif sur Facebook. Une fois connecté, vous pourrez commenter. Les commentaires ou publications des utilisateurs ne reflètent pas le point de vue de BLABBERMOUTH.NET et BLABBERMOUTH.NET n’approuve ni ne garantit l’exactitude des commentaires des utilisateurs. Pour signaler du spam ou tout commentaire abusif, obscène, diffamatoire, raciste, homophobe ou menaçant, ou tout ce qui pourrait enfreindre les lois applicables, utilisez les liens «Signaler à Facebook» et «Marquer comme spam» qui apparaissent à côté des commentaires eux-mêmes. Pour ce faire, cliquez sur la flèche vers le bas dans le coin supérieur droit du commentaire Facebook (la flèche est invisible jusqu’à ce que vous la survoliez) et sélectionnez l’action appropriée. Vous pouvez également envoyer un e-mail à blabbermouthinbox (@) gmail.com avec les détails pertinents. BLABBERMOUTH.NET se réserve le droit de «cacher» les commentaires qui pourraient être considérés comme offensants, illégaux ou inappropriés et de «bannir» les utilisateurs qui enfreignent les conditions d’utilisation du site. Les commentaires masqués apparaîtront toujours à l’utilisateur et aux amis Facebook de l’utilisateur. Si un nouveau commentaire est publié par un utilisateur “banni” ou contient un mot sur la liste noire, ce commentaire aura automatiquement une visibilité limitée (les commentaires de l’utilisateur “banni” ne seront visibles que par l’utilisateur et les amis Facebook de l’utilisateur).