Critiques de CD – Metal Massacre Xv Various Artists

Pas d'image

(Lame en métal)

01. Masqué et mortel (MINUIT)

02. Vent Démon (POISON RUÏN)

03. Master of Extremity (BOUCHE FUMANTE)

04. Les arbres meurent debout (BEAUCOUP SOUFFRENT)

05. Laissez la lumière derrière (TEMPLE OF VOID)

06. 撿 骨 (Rituel osseux) (RIPPED TO SHREDS)

07. Omega (RUDE)

08. Aveugle des étoiles (DÉS DE MINUIT)

09. Guerrière sorcière de Hel (SMOLDER)

10. In Somber Dreams (MÈRE DES GRAVES)

Maintenant qu’une partie importante du public amateur de métal achète à nouveau avec enthousiasme du vinyle, l’art perdu de l’album de compilation peut encore connaître une résurgence. Avec leur légendaire “Massacre de métal” séries, LAME MÉTALLIQUE a contribué autant que quiconque à faire en sorte que de telles choses soient fondamentalement importantes pour l’évolution du metal underground des années 80. Pour tous ceux qui ont vécu cette époque électrisante, des copies battues de divers volumes de “La vitesse tue” et “Massacre de métal” étaient presque aussi importants que les albums studio classiques sortis en même temps. De manière significative, il existe une longue liste de groupes qui ont clairement reçu leur première pause authentique via une compilation, avec LAME MÉTALLIQUEla série vinyle de s ouvre les portes pour METALLICA, TUEUR, OVERKILL, PROBLÈME, LES OBSÉDÉS, ÉGLISE MÉTALLIQUE, HELLHAMMER, VOIVOD, POSSÉDÉ et d’innombrables autres. Ces dernières années, les compilations ont été rendues largement redondantes par les services de streaming, les listes de lecture et les algorithmes insidieux, mais “Massacre de métal XV” soulève un doigt d’honneur fier de la façon moderne de faire les choses. Au lieu de cela, c’est un retour opportun et parfaitement adapté au bon vieux temps, généreusement rempli de super musique heavy d’ici, en ce moment. Et en contraste avec MUSIQUE POUR LES NATIONS‘tentative récente mal jugée de relancer le “La vitesse tue” série, cela se sent fermement dans l’esprit de ses ancêtres bruts, déchiquetés et sales.

La meilleure façon de démarrer une compilation metal moderne est avec un MINUIT piste, et “Masqué et mortel” remplit ce bref avec une lueur meurtrière dans ses yeux. Nuts-to-the-wall, rock’n’roll noir comme le plus haut niveau, il martèle l’intemporalité de notre genre bien-aimé à travers trois minutes morveux et sans compromis. Dans un contraste sauvage et saisissant, les bizarreries australiennes POISON RUÏN colportez une souche brumeuse et tordue de post-punk noirci, avec des atmosphères de synthé de donjon en plein essor et une pointe sonore intégrée qui doit plus à PENI RUDIMENTAIRE et UN FLUX D’INDIENS ROSES que n’importe quel groupe de métal. De retour sur un territoire plus familier, le BOUCHE FUMÉE servez une plaque supérieure de death metal panzer-crush qui soude la musculature de la vieille école à une sensation très moderne de croûte maximisée. Première sortie sur l’excellent de l’année dernière “La plus étrange des bêtes” album, “Les arbres meurent debout” met en valeur la grandeur glacée de BEAUCOUP DE SOUFFRANCELe métal noir épique mais indompté, quoique sous une forme légèrement tronquée.

Les têtes souterraines connaîtront déjà les puissants TEMPLE DU NUL. Quelque part entre le mélodrame horrifié de MENACE À CAPUCHE et quelque chose de beaucoup plus désagréable, le groupe étrangement mélancolique «Laissez la lumière derrière» est un vrai bijou avec un ressac étourdi et obsédant à chérir. À l’autre extrémité du spectre atmosphérique, DÉCHIQUETÉ sont tout simplement méchants: “Rituel osseux” est un death metal primitif mais tranchant comme des rasoirs, écrasé avec du vrai venin et des sons de guitare bourdonnants qui menacent de faire couler le vrai sang. Les nerds du death metal reconnaîtront les brutes californiennes IMPOLI, dont l’album 2017 “Vestiges…” était l’un des plus terribles de cette année. Ici, ils offrent “Oméga”, une tranche généralement horrible et lâche de la guerre totale. Après ça DÉS DE MINUITL’héroïsme mélodique de la vieille école vient comme un élan bienvenu de positivité à toute épreuve, COUVERLa maîtrise continue du power metal américain et du doom classique frappe la tache avec la férocité attendue, et les misérables de l’Indiana MÈRE DES GRAVES offrez une finale appropriée avec cinq minutes de mortelle suppurante.

Bien sûr, si vous n’êtes pas fan de vinyle, tout cela peut sembler extrêmement inutile. Ta perte. “Massacre de métal XV” offre 50 minutes de métal souterrain de premier ordre avec un flux naturel agréable et des œuvres d’art savamment macabres. Qu’est-ce qu’il ne faut pas aimer? Diffusez quand même, espèce de bâtard futuriste.

Pour commenter une histoire ou une critique de BLABBERMOUTH.NET, vous devez être connecté à un compte personnel actif sur Facebook. Une fois connecté, vous pourrez commenter. Les commentaires ou publications des utilisateurs ne reflètent pas le point de vue de BLABBERMOUTH.NET et BLABBERMOUTH.NET n’approuve ni ne garantit l’exactitude des commentaires des utilisateurs. Pour signaler du spam ou tout commentaire abusif, obscène, diffamatoire, raciste, homophobe ou menaçant, ou tout ce qui pourrait enfreindre les lois applicables, utilisez les liens «Signaler à Facebook» et «Marquer comme spam» qui apparaissent à côté des commentaires eux-mêmes. Pour ce faire, cliquez sur la flèche vers le bas dans le coin supérieur droit du commentaire Facebook (la flèche est invisible jusqu’à ce que vous la survoliez) et sélectionnez l’action appropriée. Vous pouvez également envoyer un e-mail à blabbermouthinbox (@) gmail.com avec les détails pertinents. BLABBERMOUTH.NET se réserve le droit de “cacher” les commentaires qui pourraient être considérés comme offensants, illégaux ou inappropriés et de “bannir” les utilisateurs qui enfreignent les conditions d’utilisation du site. Les commentaires masqués apparaîtront toujours à l’utilisateur et aux amis Facebook de l’utilisateur. Si un nouveau commentaire est publié par un utilisateur “banni” ou contient un mot sur la liste noire, ce commentaire aura automatiquement une visibilité limitée (les commentaires de l’utilisateur “banni” ne seront visibles que par l’utilisateur et les amis Facebook de l’utilisateur).