Critiques de CD – Resurgence Massacre

Pas d'image

(Explosion nucléaire)

01. Prophétie surnaturelle

02. Ruines de R’lyeh

03. La souche Innsmouth

04. Chuchoteur dans les ténèbres

05. Livre des morts

06. Dans le vide lointain

07. Serviteurs de la discorde

08. Le destin des dieux anciens

09. Spawn de la succube

10. Le retour du broyeur de cadavres

Le légendaire groupe de death metal floridien MASSACRE est revenu de l’au-delà. La liste de l’acte séminal, passé et présent, a inclus des musiciens de groupes tels que KRÉATEUR, DÉCÈS, NÉCROLOGIE, méchant sauvage, SIX PIEDS SOUS TERRE, PAR LA LOI et plus. Remarquablement, le nombre de musiciens impliqués a dépassé les quelques dizaines. Ces dernières années, des membres de longue date Rick Rozz et Terry Butler sont partis et, dans certains cas, les scissions ont été pour le moins acrimonieuses. Quoi qu’il en soit, quelques membres impliqués dans l’ère classique du groupe (chanteur Kam Lee et bassiste Michael Frontières) ont apporté du sang neuf (batteur Brynjar Helgetun et guitaristes Scott Fairfax, Rogga Johansson et Jonny Pettersson) pour sortir le quatrième album du groupe, « Réapparition ». Bien que l’album n’atteigne pas les limites fixées par les débuts infâmes de l’unité, il égratignera certainement les démangeaisons de beaucoup de ceux qui aspirent à un goût authentique de la gloire du death metal de la fin des années 80 et du début des années 90.

Certains soutiendraient que la programmation derrière « Réapparition » n’est pas représentatif du « vrai » MASSACRE, et en toute justice, la lame coupe dans les deux sens, comme Limites mentionné via un communiqué de presse, « Nos fans fidèles de longue date l’obtiendront instantanément. Ils seront, ‘Cool, un vrai MASSACRE album – pas un faux.' » Les groupes changent au fil du temps d’innombrables façons, du son et du style jusqu’au personnel, et les nouveaux membres ne sont pas des nouveaux venus dans le genre. La programmation constitue un groupe légitime qui a clairement chimie.

« Réapparition » est la tête et les épaules au-dessus MASSACREdeuxième et troisième albums de 1996 « Promesse » et 2014 « Retour d’au-delà ». Lee et l’entreprise ont exprimé leur intention de « Réapparition » se présenter comme le suivi approprié de « De l’au-delà ». De même, la façon dont l’ouverture sauvage de cet album « L’aube de l’éternité » commence par une intro épique et taquine, tout comme « Réapparition » commencer par une intro et un riff d’introduction comparables avec « La Prophétie Eldritch ». MASSACRE trouver un bel équilibre entre le death metal brut et classique et une version du métal plus contemporaine, augmentée de touches mélodiques. Ce n’est pas négatif, cependant, « Réapparition » est un gagnant parce que ce n’est pas une simple resucée.

« Dans le vide lointain » est un autre morceau remarquable, qui égratignera invariablement le ventre de la vieille garde. Cela ressemble à une chanson que les fans voulaient entendre sur leurs années 90, deuxième effort, « Promesse ». « Le retour du broyeur de cadavres » complète l’album avec ce qui est plus qu’un signe de tête et un clin d’œil « Broyeur de cadavres » de « De l’au-delà », une sale petite chansonnette sur la profanation de tombes et la nécrophilie. C’est une « deuxième partie » digne, totalement sauvage et accrocheuse de la chanson classique MASSACRE couvert techniquement de DÉCÈSla démo « Le règne de la terreur ». Pour ceux qui ne connaissent pas, Kam Lee et guitariste Rick Rozz étaient les deux tiers des DÉCÈSline-up sur cette démo de 1984. Et oui, CADAVRE CANNIBAL chanteur George « Corpsegrinder » FisherLe premier groupe de s a utilisé ce surnom avant qu’il ne devienne son surnom.

Attendre d’un groupe classique qu’il atteigne les étoiles de la même manière qu’autrefois est une attente injuste, mais c’est inévitable. Sûr, « Réapparition » ne laissera pas l’impression indélébile que « De l’au-delà » fait. Mais il ne fait aucun doute que « Réapparition » est un album de death metal fantastique et « vrai » qui devrait rassasier à la fois les élitistes et les débutants.

Pour commenter une histoire ou une critique de BLABBERMOUTH.NET, vous devez être connecté à un compte personnel actif sur Facebook. Une fois connecté, vous pourrez commenter. Les commentaires ou les publications des utilisateurs ne reflètent pas le point de vue de BLABBERMOUTH.NET et BLABBERMOUTH.NET n’approuve ni ne garantit l’exactitude des commentaires des utilisateurs. Pour signaler du spam ou tout commentaire abusif, obscène, diffamatoire, raciste, homophobe ou menaçant, ou tout ce qui pourrait enfreindre les lois applicables, utilisez les liens « Signaler à Facebook » et « Marquer comme spam » qui apparaissent à côté des commentaires eux-mêmes. Pour ce faire, cliquez sur la flèche vers le bas dans le coin supérieur droit du commentaire Facebook (la flèche est invisible jusqu’à ce que vous la survoliez) et sélectionnez l’action appropriée. Vous pouvez également envoyer un e-mail à blabbermouthinbox(@)gmail.com avec les détails pertinents. BLABBERMOUTH.NET se réserve le droit de « masquer » les commentaires pouvant être considérés comme offensants, illégaux ou inappropriés et de « bannir » les utilisateurs qui violent les conditions d’utilisation du site. Les commentaires cachés apparaîtront toujours à l’utilisateur et à ses amis Facebook. Si un nouveau commentaire est publié par un utilisateur « banni » ou contient un mot sur liste noire, ce commentaire aura automatiquement une visibilité limitée (les commentaires de l’utilisateur « banni » ne seront visibles que par l’utilisateur et ses amis Facebook).

Share