Critiques de CD – Revolution Warkings

Pas d'image

(Napalm)

01. Nous sommes le feu

02. Sparte – Partie II

03. Combattre

04. Spartacus (feat. Le Seigneur Perdu)

05. Tuer pour le roi

06. Deus lo Vult

07. Avenue de Rome

08. Ragnar

09. Par la lame

10. Où les rêves meurent

Bonne nouvelle pour les fans de heavy metal high(ish) concept : La Tribune, le viking, La spartiate et Le croisé se sont réunis en tant que RANDONNÉES et a livré une autre dalle de vieux fanfaronnade de métal de puissance scolaire franchement simple mais sciemment absurde (avec un soupçon de nouvelle) école. Ignorant le fait qu’Internet permet rarement à quiconque de maintenir l’anonymat et que les identités secrètes du groupe ne sont pas particulièrement secrètes à ce stade, RANDONNÉES‘ shtick prend tout son sens à l’ère du zéro mystique et a déjà poussé le groupe à une position assez importante dans le firmament européen du power metal. Leurs deux précédents albums, « Renaissance » (2018) et « Vengeance » (2020), a fait fureur auprès des fans de ce genre de choses, notamment en raison du craquement immaculé de RANDONNÉES‘ (apparemment) un son à gros budget, mais aussi parce que les chansons sur l’Empire romain sont très putain de métal.

Un peu plus d’un an après « Vengeance », « Révolution » arrive, sonnant presque exactement comme ses deux prédécesseurs et poursuivant leurs thèmes lyriques avec un enthousiasme plutôt attachant et les yeux écarquillés. Les observateurs avertis peuvent remarquer quelques petites améliorations sonores ici et là. De « Nous sommes le Feu » à partir de, c’est sans doute RANDONNÉES‘ disque le plus lourd, et les goûts de « Sparte – Partie II » et « Spartacus » (avec un camée de Le seigneur perdu) profitent grandement de beaucoup d’embellissements subtils, de touches atmosphériques et d’élans de faste quasi-orchestral.

Ce sont toutes des chansons entraînantes, bien sûr. « Nous sommes le Feu » est un début de spectacle évident et un hymne à soufflet, « Se battre » fournit le genre d’impulsion motivante que beaucoup d’entre nous recherchent en ce moment et « Ave Roma » émet de faibles nuances de LOUP PUISSANT, tout en sonnant comme des perdus RUMEURS VICIEUX coupé de la fin des années 80. Le meilleur de tous, « Ragnar » transporte l’action à l’ère viking, avec tous les riffs déchaînés et les mélodies folkloriques qu’une telle entreprise implique. C’est un léger changement de rythme et de ton qui convient RANDONNÉES parfaitement, et il n’est pas difficile d’avoir envie de quelques écarts supplémentaires par rapport à un régime par ailleurs régulier de grandiloquence.

Le seul inconvénient majeur de toute l’entreprise est qu’il existe d’innombrables autres groupes qui creusent un sillon musical similaire et RANDONNÉES ne sonne qu’occasionnellement comme un groupe avec un agenda distinctif ou de nouvelles idées de substance réelle. Et peut-être que c’est le point.

Pour ceux dont l’appétit pour le power metal grandiose et émouvant est insatiable, « Révolution » va gratter une démangeaison importante. Dans un genre un peu surpeuplé, cependant, RANDONNÉES semblent ne faire qu’effleurer la surface de leur propre potentiel.

Pour commenter une histoire ou une critique de BLABBERMOUTH.NET, vous devez être connecté à un compte personnel actif sur Facebook. Une fois connecté, vous pourrez commenter. Les commentaires ou les publications des utilisateurs ne reflètent pas le point de vue de BLABBERMOUTH.NET et BLABBERMOUTH.NET n’approuve ni ne garantit l’exactitude des commentaires des utilisateurs. Pour signaler du spam ou tout commentaire abusif, obscène, diffamatoire, raciste, homophobe ou menaçant, ou tout ce qui pourrait enfreindre les lois applicables, utilisez les liens « Signaler à Facebook » et « Marquer comme spam » qui apparaissent à côté des commentaires eux-mêmes. Pour ce faire, cliquez sur la flèche vers le bas dans le coin supérieur droit du commentaire Facebook (la flèche est invisible jusqu’à ce que vous la survoliez) et sélectionnez l’action appropriée. Vous pouvez également envoyer un e-mail à blabbermouthinbox(@)gmail.com avec les détails pertinents. BLABBERMOUTH.NET se réserve le droit de « masquer » les commentaires pouvant être considérés comme offensants, illégaux ou inappropriés et de « bannir » les utilisateurs qui violent les conditions d’utilisation du site. Les commentaires cachés apparaîtront toujours à l’utilisateur et à ses amis Facebook. Si un nouveau commentaire est publié par un utilisateur « banni » ou contient un mot sur liste noire, ce commentaire aura automatiquement une visibilité limitée (les commentaires de l’utilisateur « banni » ne seront visibles que par l’utilisateur et ses amis Facebook).

Share