Critiques de CD – Victims Of Vile Torture Tombstoner

Pas d'image

(Redéfinir les ténèbres)

01. Victimes d’ignobles tortures

02. Masse

03. Point de rupture

04. Âmes fracturées

05. Danseuse des tombes

06. Rien n’est sacré

07. Gelé dans la peur

08. Armageddon

09. La sorcière

10. Trepidation

La scène death metal est si grotesquement surpeuplée ces jours-ci (et pas nécessairement dans le mauvais sens !) Pas ça PIERRE TOMBE sont particulièrement radicaux, du moins par rapport à certaines des choses hallucinantes que les gens ont faites récemment avec le genre, mais « Victimes d’ignobles tortures » crépite avec un mépris mortel pour une ligne de sous-genre particulière. Avec de grandes quantités de groove hardcore et des riffs néandertaliens sans vergogne, ce groupe de Staten Island crée de manière audible du death metal pour le peuple. En termes plus simples : cette merde a été délibérément conçue pour provoquer un carnage absolu et réduire les lieux à des tas de décombres fumants. Un effort honorable, avouons-le.

Jouer du death metal direct n’est en aucun cas une tâche à faible risque, mais PIERRE TOMBE évitez tous les trous d’homme béants habituels, évitant les clichés et les tropes bien usés en faveur d’un hybride modérément mais incontestablement subversif d’à peu près tout sous l’aile traditionnelle du genre. Cela signifie que des chansons comme « marteau » et « Point de rupture » claquer et frapper avec tout le brio hargneux du début SUFFOCATION, mais avec l’accroche raffinée de ENTERRÉ, le nivellement du terrain, mouture belliqueuse de LANCEUR DE BOULON et BÉNÉDICTION et plusieurs doses supplémentaires de thrash noueux et, oui, de hardcore aux yeux d’insecte et belliqueux. Bien que les sons et la livraison de la guitare soient fermement ancrés dans l’agressivité immonde de l’underground, PIERRE TOMBE avoir des talents d’auteur de chansons et une oreille collective pour le genre de riffs et de refrains répétés qui déclenchent des émeutes. En conséquence, quelque chose comme l’essaim de haine mortelle de « Danseuse grave » est incroyablement difficile à classer. C’est du métal extrême et familier à presque tous les égards, mais ce groupe a sa propre ambiance unique, presque incontrôlable. « Congelé dans la peur », un autre barrage tête baissée de stab ‘n’ slash death-thrash, émane des échos perceptibles de CARCASSE et LIBÉRÉ, mais sonne toujours frais et priapique avec une intention destructrice.

Le death metal a infiltré le grand public il y a des décennies, mais le genre a encore besoin de sang frais pour rappeler fréquemment à quoi ressemble la vraie chose. Alimenté par le genre d’enthousiasme enragé qui sépare souvent les poids lourds des temps partiels, PIERRE TOMBELes débuts de frappent le terrain avec une fréquence si alarmante qu’il faudrait être sourd, mort ou stupide en phase terminale pour ne pas reconnaître que cela tue vraiment.

Pour commenter une histoire ou une critique de BLABBERMOUTH.NET, vous devez être connecté à un compte personnel actif sur Facebook. Une fois connecté, vous pourrez commenter. Les commentaires ou les publications des utilisateurs ne reflètent pas le point de vue de BLABBERMOUTH.NET et BLABBERMOUTH.NET n’approuve ni ne garantit l’exactitude des commentaires des utilisateurs. Pour signaler du spam ou tout commentaire abusif, obscène, diffamatoire, raciste, homophobe ou menaçant, ou tout ce qui pourrait enfreindre les lois applicables, utilisez les liens « Signaler à Facebook » et « Marquer comme spam » qui apparaissent à côté des commentaires eux-mêmes. Pour ce faire, cliquez sur la flèche vers le bas dans le coin supérieur droit du commentaire Facebook (la flèche est invisible jusqu’à ce que vous la survoliez) et sélectionnez l’action appropriée. Vous pouvez également envoyer un e-mail à blabbermouthinbox(@)gmail.com avec les détails pertinents. BLABBERMOUTH.NET se réserve le droit de « masquer » les commentaires pouvant être considérés comme offensants, illégaux ou inappropriés et de « bannir » les utilisateurs qui violent les conditions d’utilisation du site. Les commentaires cachés apparaîtront toujours à l’utilisateur et à ses amis Facebook. Si un nouveau commentaire est publié par un utilisateur « banni » ou contient un mot sur liste noire, ce commentaire aura automatiquement une visibilité limitée (les commentaires de l’utilisateur « banni » ne seront visibles que par l’utilisateur et ses amis Facebook).

Share