Cyclisme | Jeux Olympiques : David Valero, après avoir obtenu son bronze : « J’ai mis le gâteau, mais ce mardi Roco mettra la cerise dessus »

Le cycliste, qui a assisté aux médias lors d’une conférence de presse dans la nuit, inscrit son nom sur la liste restreinte des Espagnols qui ont remporté la médaille olympique en VTT. Le premier était Marguerite Fullana, qui a obtenu une médaille d’or en Sidyney 2000. Puis c’était Hermida, argent à Atenas 2004, et le troisième, Coloma, bronze à Ro 2016. Précisément le Rioja a été son mentor au cours des derniers temps. Dans la concentration précédente qu’ils avaient eue à Altea, il s’était mis dans la tête qu’il pouvait gagner et lui, qui à Ro (9) avait déjà vu qu’il pouvait y parvenir par les jambes, a terminé l’exploit dans le même style que celui de Albelda au Brésil.

« Cela a été un long chemin pour arriver à ces Jeux. Le soutien du COE, qui nous a donné la tranquillité d’esprit au cours de ces deux dernières années, nous a donné la motivation et la capacité de réaliser un rêve qui s’est réalisé ici. Ro avait en tête de faire quelque chose de grand et j’ai pu le faire », a-t-il déjà souligné dans la nuit.

« J’ai une semaine incroyable de souvenirs. Cela a été une semaine fantastique, quelque chose d’incroyable. Aujourd’hui, nous avons mis le gâteau et Roco mettra la cerise sur le gâteau mardi. Il aime le circuit et il arrive en excellente condition physique. Il peut le broder et donner une autre grande joie à toute l’Espagne », a-t-il ajouté à propos de son compagnon.

Dans chaque réflexion, le cycliste a affecté à quel point il était mal jusqu’à ce qu’il arrive ici. « Ma carrière a été atypique car j’ai commencé comme vétéran, mais j’ai beaucoup appris. Ce sont des moments uniques. Cela vaut tellement la peine de souffrir rien que pour ces images », je corrobore. Son retour, l’histoire du sport espagnol, a été de bronze. *

Share