Dalmia Bharat Sugar va doubler sa capacité de production d’éthanol d’ici 2022

Les sociétés de commercialisation de pétrole gérées par l’État ont reçu 66,5 crore litres d’éthanol au cours de l’année d’approvisionnement en éthanol 2016-17 (décembre 2016-novembre 2017), qui est passée à 173 crore litres au cours de l’année d’approvisionnement 2019-20.

Dalmia Bharat Sugar and Industries a annoncé mardi qu’elle augmenterait sa capacité de fabrication d’éthanol à 15 crore de litres par an, contre 8 crore de litres à partir de janvier 2022. L’annonce suit de près la décision du gouvernement d’atteindre l’objectif de 20 % de mélange d’éthanol dans l’essence en 2025.

Auparavant, l’objectif avait été fixé pour 2030 et le niveau actuel de mélange d’éthanol dans l’essence est d’environ 8,5%. Avec cette extension de capacité, Dalmia Bharat Sugar détournera environ 1,5 lakh tonne de sucre pour la production d’éthanol, contre 60 000 tonnes actuellement, a indiqué la société.

L’expansion aura lieu dans les usines de Jawaharpur et Nigohi de la société dans l’Uttar Pradesh et dans l’unité de Kolhapur dans le Maharashtra. Une nouvelle distillerie sera installée à Ramgarh, UP. « Comme le gouvernement ne peut pas accorder de subventions sur les exportations de sucre après 2023 en raison des normes de l’OMC, les fabricants de sucre pourront désormais détourner ce sucre à des fins d’éthanol », a ajouté la société.

Dans le cadre du programme Ethanol Blended Petrol (EBP), le gouvernement a déjà réintroduit le mécanisme des prix administrés pour l’approvisionnement en éthanol, permettant la production à partir de plusieurs matières premières comme la mélasse lourde, le jus de canne à sucre, le sucre, le sirop de sucre, les céréales vivrières endommagées, le maïs et les stocks de riz excédentaires avec Corporation de l’Inde.

Les sucreries et les distilleries sont libres de créer des usines d’éthanol après avoir obtenu les autorisations réglementaires et le gouvernement a déjà notifié un régime de subvention d’intérêts pour aider à la création de ces usines. L’éthanol acheté dans le cadre du programme EBP relève de la tranche de 5 % de la TPS.

L’industrie sucrière, qui cherchait des moyens d’équilibrer la production de sucre avec la consommation, est considérée comme bénéficiant du programme avec des opportunités d’exportation en baisse. Cela est également susceptible de se traduire par des prix raisonnables pour l’édulcorant et de garder les stocks sous contrôle.

Les sociétés de commercialisation de pétrole gérées par l’État ont reçu 66,5 crore litres d’éthanol au cours de l’année d’approvisionnement en éthanol 2016-17 (décembre 2016-novembre 2017), qui est passée à 173 crore litres au cours de l’année d’approvisionnement 2019-20.

Obtenez les cours boursiers en direct de l’ESB, de la NSE, du marché américain et de la dernière valeur liquidative, du portefeuille de fonds communs de placement, consultez les dernières nouvelles sur les IPO, les meilleures introductions en bourse, calculez votre impôt à l’aide de la calculatrice de l’impôt sur le revenu, connaissez les meilleurs gagnants, les meilleurs perdants et les meilleurs fonds d’actions du marché. Aimez-nous sur Facebook et suivez-nous sur Twitter.

Financial Express est maintenant sur Telegram. Cliquez ici pour rejoindre notre chaîne et rester à jour avec les dernières nouvelles et mises à jour de Biz.

Share