Daniel Ricciardo a fait un très bon pas en avant

Daniel Ricciardo, McLaren MCL35M

Le directeur de l’équipe McLaren, Andreas Seidl, pense que Daniel Ricciardo « a fait un très bon pas en avant » au cours du week-end du Grand Prix de Grande-Bretagne.

Ricciardo a obtenu son premier top cinq de la saison à Silverstone après une solide performance en qualifications qui l’a vu à seulement 0,002 seconde de Lando Norris.

L’Australien a admis avoir eu du mal à s’adapter à la McLaren jusqu’à présent cette saison, mais a tout de même réussi à marquer des points lors de huit de ses 10 premières courses avec l’équipe.

La forme de Norris, qui compte déjà trois podiums cette année, relativise cet exploit, mais Seidl est tout de même heureux que Ricciardo se sente progressivement plus à l’aise.

« Très bonne conduite tout le week-end de Lando et je suis très content des progrès réalisés par Daniel, un très bon pas en avant lors des qualifications vendredi, puis j’ai réussi à faire de bonnes courses, ce qui est agréable à voir », a-t-il déclaré. « J’attends maintenant avec impatience la Hongrie.

« Comme Daniel l’a également dit après la course, il y a évidemment encore des choses à améliorer pour égaler Lando, mais l’important est qu’il fait des pas, se sent plus à l’aise dans la voiture à la fois en quali et en course et c’était un grand pas en avant par rapport au précédent courses, ce qui était bien.

Norris a terminé une place devant Ricciardo dimanche en quatrième position, mais a perdu l’opportunité d’un podium suite à un arrêt au stand lent.

Seidl a gâché cette erreur après la course, surtout compte tenu des performances de Ferrari et de Charles Leclerc en deuxième position, mais les P4 et P5 restent un bon pointage.

« En termes de résultat de la course, je pense, évidemment, que nous n’avons pas terminé la bataille avec Valtteri avec Lando », a-t-il ajouté.

« S’il y avait une chance que nous puissions nous battre pour la P3, difficile à dire, car si nous avions fait un autre arrêt au stand, Valtteri aurait été long, long, long avec son relais, puis aurait créé un delta de pneu à la fin de la course – donc il est difficile de dire si cela aurait été une chance de le garder derrière. Pour être réaliste, il aurait simplement passé comme il l’a fait avec tout le monde.

« Mais dans l’ensemble, pour nous, un week-end très solide avec les P4 et P5. Marquant des points forts dans notre combat au championnat des constructeurs et puis nous devons accepter les voitures devant nous à la fin de la course, Charles, en particulier dans la Ferrari, a été très rapide tout le week-end », a conclu Seidl.

Share