Daniel Ricciardo leur a fait signe après un problème d’électricité

Daniel Ricciardo a admis qu’il avait été «déchirant» de perdre dans son propre jeu de type serpents et échelles lors du Grand Prix de Styrie.

L’Australien avait subi une séance de qualification décevante pour McLaren, partant 13e, mais a rapidement grimpé dans l’ordre et était huitième au début de la course au Red Bull Ring.

Cependant, tout son bon travail a été annulé lorsque sa voiture a subi une perte de puissance temporaire et qu’après avoir grimpé l’échelle, il a glissé tout le long du serpent jusqu’à sa position d’origine.

Cela s’est encore aggravé pour le joueur de 31 ans à la fin alors qu’il terminait 14e, neuf places derrière son coéquipier Lando Norris, qui était à nouveau le meilleur joueur en dehors des pilotes Red Bull et Mercedes.

Découvrez les derniers produits dérivés de Daniel Ricciardo sur la boutique officielle de la Formule 1

« C’était vraiment une course malchanceuse », a déploré Ricciardo à Sky F1. « Nous sommes passés de la 13e à la huitième place, un super départ, un super premier tour, nous nous sommes mis en position de force devant beaucoup de nos rivaux « plus rapides » et sur les pneus médium, donc nous étions bien assis.

« Puis tout d’un coup, j’ai perdu de la puissance, donc chaque position et plus que j’ai gagnée, je les ai simplement fait signe de passer. Nous avons pu le réparer en piste, c’était un problème de contrôle donc nous avons pu le récupérer, mais ensuite c’était trop tard et je suis de nouveau dans le pétrin que j’ai bien fait de sortir dès le premier tour. Ensuite, vous êtes dans la circulation et dans un train et honnêtement, la course est terminée après cela.

« C’est certainement décourageant, hors de notre contrôle. Je regarde les positions et j’étais en avance sur [Carlos] Sainz sur la même stratégie et il a terminé sixième, donc je pense que nous aurions pu être sixième aujourd’hui. Je pense que nous aurions pu être cinquième et sixième comme il y a une semaine.

« Nous venons d’avoir ce problème et c’était douloureux de voir tout le travail annulé lorsque vous essayez de le résoudre et que tout le monde vous dépasse. »

Ricciardo n’a pu que deviner ce qui avait causé le problème.

« Je ne sais pas encore exactement ce que c’est », a-t-il ajouté. « Je sais que beaucoup de voitures cherchaient de l’air pur pour se rafraîchir, donc cela aurait pu être lié à la température. Si je devais avoir une supposition folle en ce moment, je dirais cela, mais honnêtement, je ne suis pas sûr.

«C’est évidemment déchirant pour moi et décourageant, mais je ne suis pas le seul à ressentir cette douleur.

« Le week-end est évidemment allé de mal en pis et j’ai hâte de sortir d’ici et de revenir la semaine prochaine avec une nouvelle approche. »

Suivez-nous sur Twitter @Planet_F1, aimez notre page Facebook et rejoignez-nous sur Instagram !

Share