Daniel Ricciardo plaisante : « Je tombe amoureux de la F1 au moins une fois par an »

Daniel Ricciardo a plaisanté en disant qu’il « tombe amoureux de la Formule 1 » lorsque les choses ne vont pas bien pour lui – mais qu’il est naturel d’avoir des hauts et des bas dans le sport.

Le pilote McLaren a généralement pris du retard sur son nouveau coéquipier Lando Norris dans les premières manches de la saison, mais, ayant maintenant couru pour cinq équipes différentes dans le sport, Ricciardo pense que ce n’est qu’une question de temps avant qu’il ne soit pleinement opérationnel.

Avec son ascension dans les rangs ayant des revers naturels en cours de route, Ricciardo dit qu’il est capable de contextualiser où sont ses luttes et de se réinitialiser pour le prochain défi à venir pour essayer de s’améliorer.

« Je suis déjà venu ici, que ce soit à ce niveau ou non, que ce soit en F1 ou non », a déclaré l’Australien à Formula1.com.

« Naturellement, vous avez toujours ces hauts et ces bas. Je tombe amoureux du sport au moins une fois par an ! C’est toujours fait comme ça [to me] et il continuera probablement à le faire.

« Mais ce qui est bien avec moi, c’est que je suis toujours capable de me réveiller le lundi matin, après avoir dit un [tough race like] Monaco, et soyez à nouveau à toute vapeur.

«Je suis dans les dépotoirs pour la semaine prochaine. Je serai triste si j’en ai besoin le dimanche soir, mais ensuite je me réveille le lundi matin avec une nouvelle motivation. Je me dis : ‘Ce sentiment, je ne l’aime pas, qu’est-ce que je vais faire pour le changer ?’ Je trouve définitivement une perspective dans les mauvais jours.

Découvrez les derniers produits dérivés de Daniel Ricciardo sur la boutique officielle de la Formule 1

Les difficultés de Ricciardo pour s’adapter à sa MCL35M ont été jusqu’à présent une caractéristique importante de la saison. Mais maintenant que les autres pilotes qui changent d’équipe (Carlos Sainz, Sebastian Vettel, Fernando Alonso de retour) s’améliorent dans leurs voitures, Ricciardo est convaincu que, lorsque tout se mettra en place, il sera aussi rapide que jamais.

Avec des tests limités à seulement un jour et demi par pilote avant le début de la saison, l’Australien a déclaré que son équipe avait tenté de rationaliser ses premiers problèmes alors qu’il poursuivait sa recherche pour débloquer le rythme de sa voiture – et Ricciardo a ciblé le triple à venir. -tête à se coucher complètement dans sa voiture.

« Quand j’ai conduit la voiture pour la première fois, je me suis dit ‘OK, c’est différent' », a-t-il déclaré. « Mais je n’ai pas été découragé par cela. Je me suis juste dit ‘il va falloir que je me débrouille. Plus je fais de tours, ça viendra ».

« La voiture est assez différente, il faut y travailler un peu plus, elle n’est pas encore arrivée juste en circulant et en faisant des tours. J’ai dû adapter certaines choses avec mon style de conduite pour aider la voiture. J’essaie toujours d’être au-dessus de ça.

« Discuter avec d’autres conducteurs [about the new floor rules and the way these tyres operate], c’est un peu difficile pour tout le monde et c’est peut-être amplifié à cause de mon changement d’équipe et aussi du caractère unique de cette voiture.

« [The lack of time I’d spent in the car relative to what he would have had in previous years] a grandi à Monaco au sein de l’équipe, et on s’est un peu rendu compte que d’accord, en termes de kilométrage – et les vendredis sont plus courts – nous sommes peut-être dans la course six, mais lors d’une saison précédente, ce n’est peut-être que la course deux ou trois.

« À ce moment-là, je me dis ‘tu essaies juste de me faire du bien’ – mais c’est un fait. Évidemment, vous voulez le résultat aujourd’hui, mais je ne m’emballe pas trop et finalement, nous ne sommes pas dans une saison de championnat cette année, alors qu’y a-t-il à perdre ? Peut-être une cinquième place, peut-être une huitième.

« Je préfère que tout soit en ordre et si l’année prochaine est une saison pour nous battre pour un titre, alors je veux être au top pour ce moment-là. »

Suivez-nous sur Twitter @Planet_F1, aimez notre page Facebook et rejoignez-nous sur Instagram !

Share