Daniel Ricciardo sent la qualite dimanche après un « vendredi instable »

Daniel Ricciardo se prépare pour les qualifications dimanche du Grand Prix de Russie en cas d’un autre lessivage de la Formule 1.

Il y a seulement quatre semaines, le Grand Prix de Belgique était proclamé terminé, et un résultat déclaré avec des demi-points marqués, sans un tour de course bouclé après qu’une pluie incessante s’est abattue sur le circuit de Spa pendant plusieurs heures.

La crainte est qu’un scénario similaire ne se matérialise à Sotchi samedi car les prévisions annoncent des averses tout au long de l’après-midi, ce qui pourrait signifier un retard considérable pour les qualifications – voire même pour qu’elles soient repoussées à dimanche matin.

Ricciardo, vainqueur il y a deux semaines à Monza pour McLaren, a déclaré qu’il était prêt pour une répétition du Grand Prix du Japon 2019 lorsque le typhon Hagibis a balayé Suzuka samedi et que les qualifications ont eu lieu dimanche, quatre heures avant la course.

« Cela pourrait être une situation au Japon en 2019 où nous faisons la qualification et la course dimanche si le temps est aussi mauvais qu’ils le prédisent », a déclaré Ricciardo à la Formule 1 après le FP2. « Ce n’est pas improbable.

« Il y a une bonne équipe de stratégie et du personnel dans notre équipe pour comprendre tout cela, alors je vais écouter et entendre ce qu’ils ont à dire. »

F1 TV offre aux lecteurs de PlanetF1 10% de réduction sur les abonnements mensuels et annuels ! Afin de réclamer cette réduction fantastique, cliquez sur le lien suivant et utilisez le code promotionnel PLANETF10 à la caisse !*

*L’offre se termine le 26 septembre à minuit et exclut les Pays-Bas

Cela pourrait signifier un week-end entier de perturbations pour Ricciardo, qui a décrit son vendredi comme « instable » et « désordonné » après qu’un problème ait été identifié dans le groupe motopropulseur de sa voiture.

Le problème était réparable, mais seulement après la fin du FP2, donc pour la session de l’après-midi, Ricciardo a été équipé d’un groupe motopropulseur différent de celui du pool existant, ce qui a réduit son temps de piste.

Il a terminé 17e, à un peu plus de deux secondes du meilleur temps réalisé par Valtteri Bottas, ayant été en décalage avec ses rivaux en termes de qualifications et de simulations de course. Un arrêt au drapeau rouge causé par le crash d’Antonio Giovinazzi n’a pas aidé non plus.

« Un vendredi assez instable », était la description de l’Australien. « Mais je suppose que le verre à moitié plein est meilleur aujourd’hui que samedi ou dimanche. J’espère que c’est fait et dépoussiéré maintenant et que nous pourrons aller de l’avant.

« Mais il est indéniable que cela a évidemment affecté notre journée et quand nous sommes sortis, il y a des jaunes, il y a des rouges et nous essayons de faire un tour et les gens consomment plus de carburant, donc c’était vraiment désordonné et cela a perturbé, je suppose, tout FP2.

« Je pense que le week-end aura plus de perturbations mais j’espère pour nous tous, pas seulement pour moi. Nous verrons ce que demain nous réserve – quelques parapluies, je pense.

Lorsqu’on lui a demandé si les sensations avaient été bonnes dans la voiture sur un tour propre, Ricciardo a répondu : « Pas vraiment. Il n’y a pas d’enrobage, c’était vraiment une journée difficile mais je pense qu’il y a eu beaucoup de choses qui ont joué contre nous aujourd’hui.

« Je n’étais toujours pas vraiment à l’aise avec la voiture. Nous pouvons avoir l’air beaucoup mieux que nous ne l’avons fait, mais nous devons encore faire des pas, quelles que soient les perturbations aujourd’hui. »

Share