De nombreux magasins Apple aux États-Unis exigent à nouveau que les clients portent des masques

Les clients qui visitent les Apple Stores américains devront à nouveau porter des masques dans la plupart des magasins, rapporte Bloomberg.


Apple a abandonné ses exigences en matière de masques pour les clients et les employés vaccinés en juin, mais plus tôt ce mois-ci, Apple a commencé à exiger que les employés de certaines régions portent des masques et a encouragé les autres employés à le faire.

Désormais, les clients et les employés des zones où le virus COVID-19 est répandu devront porter des masques lorsqu’ils se trouvent à l’intérieur d’un point de vente Apple, et cela s’applique également à ceux qui sont vaccinés. Des masques seront requis dans certains magasins à partir du mercredi 29 juillet. La variante Delta est plus contagieuse que les souches originales de COVID-19 et les cas ont augmenté dans une grande partie des États-Unis.

Apple a informé les employés du changement dans un mémo :

« Après avoir soigneusement examiné les dernières recommandations du CDC et analysé les données de santé et de sécurité pour votre région, nous mettons à jour nos conseils sur les masques faciaux pour votre magasin. À partir du 29 juillet, des masques faciaux seront requis en magasin pour les clients et les membres de l’équipe – même s’ils sont vaccinés. » La société a ajouté qu’elle effectuait le changement « par excès de prudence ».

En plus d’exiger que la plupart des employés portent des masques, Apple demande également au personnel de vente au détail de se faire vacciner. « Apple encourage tous ceux qui sont éligibles à recevoir un vaccin COVID-19, à le prendre », lit-on dans la note d’Apple. Pour le moment, le vaccin n’est pas obligatoire.

Apple n’a encore fermé aucun de ses magasins de détail et ne semble pas avoir l’intention de le faire, mais la société a annoncé la semaine dernière que ses employés ne retourneraient pas dans leurs bureaux avant octobre au moins. Apple avait initialement prévu d’avoir des employés au bureau trois jours par semaine à partir de septembre.

Share