Débuts en NBA espagnole: 3 sans jouer, débuts de Garuba et Ricky Rubio

Deuxième matinée de compétition en NBA avec 11 matchs en lice et avec cinq Espagnols dans les pavillons (pas cinq Espagnols en jeu, malheureusement). Hier, les Houston Rockets ont fait leurs débuts Usman Garuba, les Cleveland Cavaliers de Ricky Rubio, les Grizzlies de Memphis de Santi Aldama, les Celtics de Boston de Juancho Hernangómez et les pélicans de la Nouvelle-Orléans et Willy Hernangómez. Ce lendemain matin, les Los Angeles Clippers, équipe de Serge Ibaka. Sur les cinq qui ont pu faire leurs débuts hier, seuls deux l’ont fait : Ricky et Garuba.

Ricky Rubio

Pas de surprises. Ce qu’on attendait de lui. Soyez le sixième homme. Il était le joueur de banc qui a joué le plus de minutes (25) et celui qui a lancé le plus (10 tirs). Il a terminé le duel avec 12 points et 10 passes décisives. Double-double, qui est plus ou moins ce à quoi chaque match aspirera, étant donné qu’il aura toujours Darius Garland et Collin Sexton devant.

Usman Garuba

Il a joué les 8 dernières minutes de la défaite des Houston Rockets contre les Minnesota Timberwolves. Il est entré alors que l’affrontement était déjà décidé en faveur des Loups. Bon début pour lui en tout cas, additionnant dans de nombreuses sections : 4 points, 2 rebonds, 1 passes décisives, 1 interception et 2 contres.

Ceux qui n’ont pas joué

La situation de Santi Aldama, qui n’a pas eu de minutes lors des débuts des Grizzlies, doit être séparée de celle des frères Hernangómez. Aldama, nous savons qu’il aura des complications à jouer et nous ne serions pas surpris s’il jouait avec l’équipe de Memphis G League. La situation des frères inquiète quelque chose de plus.

Juancho n’a rien joué dans la défaite des Celtics à Madison contre les Knicks. Duel à égalité et avec deux prolongations et une très courte rotation d’Udoka. Avec Tatum, Brown et les deux Williams risquer presque tout va être compliqué, même si cela devrait finir par compter lorsque la rotation ouvrira quelque chose de plus (hier seulement 9 joueurs ont joué dans un duel de deux prolongations).

Chez les Pélicans, zéro minute pour Willy de Willie Green malgré la défaite de Zion Williamson et malgré le match malheureux du récemment renouvelé Jonas Valanciunas (3 sur 19 en field goal). Comme il l’a fait l’an dernier, il devra jouer les minutes avec Hayes…

Share