Des manifestations s’enflamment dans les villes américaines suite au conflit israélo-palestinien ⋆ .

Les partisans d’Israël et de la Palestine se sont rassemblés pour des manifestations en réponse à l’intensification du conflit dans la région dans plusieurs villes américaines.

Israël a multiplié les frappes aériennes contre les combattants du Hamas et d’autres militants à Gaza mercredi après que les groupes aient lancé mardi une volée de roquettes à Tel Aviv, la plus grande ville d’Israël, a rapporté l’Associated Press.

Les manifestants se sont rassemblés devant les consulats israéliens à New York, New York et Los Angeles, en Californie, tandis que les manifestants se sont réunis dans le bâtiment du département d’État à Washington, DC avant de marcher.

Des manifestants pro-palestiniens se sont réunis devant le consulat israélien à New York et des échanges houleux ont commencé lorsque des contre-manifestants portant des drapeaux israéliens se sont présentés, a rapporté CBS New York.

«Ma mère vit à la périphérie de Gaza», a déclaré la manifestante Sophie Sassoon, selon CBS New York. «Elle est dans un refuge au moment où nous parlons… C’est la guerre. Je ne vais pas m’asseoir et regarder la seule démocratie du Moyen-Orient être déchirée.

Les manifestants des deux côtés ont tenté d’avoir une conversation ouverte, mais leurs efforts ont été interrompus par des cris, selon CBS New York.

«Si cela continue, non seulement les Palestiniens vont mourir; Des Israéliens innocents vont aussi mourir », a déclaré un manifestant, a rapporté CBS New York.

Plus de 100 manifestants pro-palestiniens se sont rassemblés mardi devant le consulat israélien à Los Angeles, a rapporté le Los Angeles Daily News. Les orateurs ont accusé le gouvernement israélien d’oppression et de violations des droits de l’homme.

“Vous pouvez voir l’agression israélienne en particulier dans le nord de Jérusalem et à Gaza”, a déclaré le manifestant Sami Wassef, selon le LA Daily News. «Des maisons sont confisquées et des familles expulsées.»

Les manifestants ont scandé “La Palestine sera libre!” à l’extérieur du département d’État à Washington, DC, a rapporté Fox News. Les représentants démocrates Rashida Tlaib du Michigan et André Carson de l’Indiana ont assisté à la manifestation.

«Aujourd’hui, j’ai été honoré de rejoindre [Tlaib] et une foule diversifiée de personnes au département d’État pour demander justice pour les Palestiniens », a tweeté Carson. «Les Américains de tous horizons ont l’obligation morale de protéger les droits humains partout où ils sont menacés – à #SheikhJarrah, et partout dans le monde!»

À Gaza, 48 Palestiniens, dont 14 enfants et trois femmes, sont morts dans les violences mercredi, selon le ministère de la Santé, a rapporté l’AP. Plus de 300 personnes ont été blessées, dont 86 enfants et 39 femmes.

Le contenu créé par The Daily Caller News Foundation est disponible gratuitement pour tout éditeur de nouvelles éligible pouvant offrir un large public. Pour les opportunités de licence de notre contenu original, veuillez contacter [email protected]