Désinvestissement en bonne voie, DFI bientôt opérationnel : FM

Il a exhorté le gouvernement à continuer d'anticiper ses dépenses d'investissement engagées pour soutenir la reprise de la demande et pour que le cercle vertueux des investissements privés s'installe.Il a exhorté le gouvernement à continuer d'anticiper ses dépenses d'investissement engagées pour soutenir la reprise de la demande et pour que le cercle vertueux des investissements privés s'installe.Il a exhorté le gouvernement à continuer d’anticiper ses dépenses d’investissement engagées pour soutenir la reprise de la demande et pour que le cercle vertueux des investissements privés s’installe.

Le ministre des Finances de l’Union, Nirmala Sitharaman, a réitéré lundi que le plan de désinvestissement du gouvernement était sur la bonne voie et que l’Institution de financement du développement (DFI), annoncée dans le budget, deviendra bientôt opérationnelle. Exprimant sa satisfaction que la liquidité ne soit plus une préoccupation majeure, elle a déclaré que le canal banque-NBFC-MFI a été désobstrué et qu’à partir du 15 octobre, il y aurait une volonté particulière d’atteindre le crédit à ceux qui en ont besoin.

S’adressant aux membres de la CII à Chennai, Sitharaman a souligné la confiance que le gouvernement accorde à l’industrie tout en soulignant que cette confiance était importante pour tirer parti des opportunités créées par la pandémie, ce qui s’est également reflété dans les actions du gouvernement.

Élaborant la stratégie du gouvernement pour gérer la pandémie, elle a déclaré que d’une part, l’accent était mis sur l’intensification de la vaccination car c’était la grande protection contre la pandémie, le gouvernement travaillait également à l’intensification des infrastructures de santé, y compris dans le niveau 2 et le niveau 3 villes, en soutenant le secteur privé. « Les dialogues en cours avec l’industrie ont permis au gouvernement de prendre une série d’actions, au fur et à mesure que la situation pandémique évoluait », a-t-elle déclaré aux industriels.

TV Narendran, président de CII, a déclaré que la croissance du PIB de 20,1% au premier trimestre établit fermement la mise en place d’une reprise. Il a précisé que CII s’attend à une croissance du PIB d’au moins 9,5% pour cet exercice, à condition que la vaccination continue de s’accélérer et qu’il n’y ait pas d’autres vagues graves.

Il a salué les initiatives du gouvernement en matière de préparation à la troisième vague et les interventions visant à catalyser les investissements privés, telles que les incitations liées à la production et le pipeline national de monétisation. Il a exhorté le gouvernement à continuer d’anticiper ses dépenses d’investissement engagées pour soutenir la reprise de la demande et pour que le cercle vertueux des investissements privés s’installe.

Des capitaines d’industrie d’entreprises leaders de plusieurs secteurs ont participé à l’interaction, notamment le groupe Hinduja, Murugappa, TVS, Rane, CavinKare, Daimler India Commercial Vehicle, Apollo Hospitals, 3M India, Saint Gobain India, Tractors and Farm Equipment et Chettinad Group.

Share