Deuxième “ tour ” pour l’alirón

La gueule de bois de la promotion a coûté à l’Espanyol un revers sous la forme d’une défaite contre Carthagène lors de la dernière journée jouée. Un petit trébuchement dans le parcours quasi immaculé du leader de la Smartbank League qui aujourd’hui face à Ponferradina aura une nouvelle opportunité de retrouver cette auto-exigence qu’il a montrée au cours de la saison, de renouer avec les bons sentiments qui les ont soulevés à la la plus grande hauteur de table.

S’ils remportent la victoire à El Toralín, ils auront également la deuxième chance de se proclamer champions de la ligue, bien sûr, avec l’autorisation d’un Majorque qui devrait perdre demain dans son duel contre Tenerife. Sans aucun doute, la touche finale à un cours qui, comme le personnel et les techniciens l’ont rappelé dans leurs discours, n’a pas du tout été facile.

Il ne s’agira pas non plus de coudre et de chanter le but contre un adversaire qui veut précipiter ses dernières options pour entrer dans les barrages pour la promotion au premier rang. Après leur victoire contre Castellón, les Bercianos ont encore une chance de se faufiler dans cette promotion convoitée, du moins, mathématiquement parlant.

Pour faire face à cette rencontre, on s’attend à ce que Vicente Morenou continuez à tourner comme vous l’avez fait le dernier jour. Safe drop sera du côté de Miguel Llambrich, opéré sur l’ancien recteur de la jambe gauche, ainsi que de Wu Lei, déjà concentré sur son équipe. Certains joueurs mal à l’aise pourraient également ne pas figurer sur la liste.

Mais sans aucun doute, la grande nouveauté de l’appel sera Raúl de Tomás, qui revient après deux semaines d’absence en raison d’un coronavirus.

Pour recevoir l’équipe “perico”, le technicien Jon Perez Bolo il a récupéré les deux joueurs absents pour cause de suspension lors du dernier match, le gardien José Antonio Caro, qui avait joué toutes les minutes de la saison, le centre Adri Castellano et le milieu de terrain Pablo Larrea.

– Alignements probables:

Ponferradina: Caro ou Manu García; Iván Rodríguez, Pascanu, Adri Castellano, Ríos Reina; Sielva, Erik Murán; Curro Sánchez, Kaxe, Pablo Valcarce et Yuri.

Espanyol: Oier; Óscar Gil, Cabrera, Calero, Pedrosa; Embarba, Darder, David López, Melamed; Dimata et Puado.

Arbitre: Rafael Sánchez López (C. Murciano)

Stade: El Toralín.