Développer des technologies passionnantes qui rendront l’aviation plus durable : Ashmita Sethi, Pratt & Whitney

Ashmita Sethi, Pratt & WhitneyAshmita Sethi, présidente et chef de pays, Pratt & Whitney

Lors du sommet COP26 à Glasgow la semaine prochaine, le carburant d’aviation durable (SAF) sera l’une des questions à débattre. Les majors de l’aérospatiale, les compagnies aériennes et les aéroports du monde entier poussent les gouvernements à augmenter la production de SAF, qui sera la clé essentielle pour permettre à l’industrie d’atteindre ses objectifs climatiques et de réduire son empreinte carbone.

Plus tôt ce mois-ci, compte tenu du nombre croissant de passagers attendus dans les décennies à venir, les compagnies aériennes du monde entier se sont engagées à atteindre un « zéro net » d’émissions de carbone d’ici 2050. Cette décision a été prise pour lutter contre le changement climatique.

Ashmita Sethi, président et chef de pays, Pratt & Whitney partage avec Huma Siddiqui les efforts de l’entreprise pour un environnement plus propre et la réduction de la dépendance de l’aviation aux combustibles fossiles.

Voici des extraits

Dans quelle mesure les plateformes/solutions/services de P&W sont-ils respectueux de l’environnement ?

Les moteurs Pratt & Whitney sont à la pointe de l’industrie en termes d’efficacité énergétique, de réduction des émissions et de bruit et nous les améliorons continuellement pour fournir les meilleurs produits pour nos clients et l’environnement. Chez Pratt & Whitney, nous accompagnons nos clients dans leur ambition d’atteindre zéro émission nette de CO2 pour l’aviation d’ici 2050.

Jusqu’à présent, la famille de moteurs révolutionnaires GTF (turbofan à engrenages) a permis une amélioration de 16 à 20 % de l’efficacité énergétique et des émissions de carbone par rapport à la génération précédente, tout en réduisant les émissions de NOx de 50 % et l’empreinte sonore de 75 %. En Inde, les moteurs GTF équipent plus de 180 avions de la famille A320neo pour GoFIRST et IndiGo et ont économisé plus de 150 millions de gallons (580 millions de litres) de carburant, évité plus de 1,4 million de tonnes d’émissions de carbone et gagné plus de 2,8 millions d’heures d’expérience .

Aujourd’hui, tous nos moteurs sont prêts à fonctionner avec des carburants d’aviation durables (SAF) jusqu’à un mélange maximum de 50 % avec du carburéacteur standard. Nous avons effectué des tests SAF sur nos moteurs et collaboré avec des régulateurs de l’industrie comme ASTM International pendant plus d’une décennie, et continuons de le faire, en travaillant vers une norme pour un fonctionnement 100 % SAF. Nous reconnaissons le rôle clé que SAF jouera dans la décarbonisation de l’aviation, et nous soutenons les efforts visant à développer rapidement l’infrastructure de production de SAF, afin de réduire la dépendance de l’aviation vis-à-vis des combustibles fossiles.

Pour l’avenir, nous développons une gamme de technologies passionnantes qui rendront l’aviation plus durable, y compris la propulsion hybride-électrique et les systèmes de propulsion à hydrogène. Nous avons récemment annoncé notre intention de faire progresser notre technologie de propulsion hybride-électrique et notre programme de démonstration en vol dans le cadre d’un investissement de 163 millions de dollars canadiens (dollars canadiens), soutenu par les gouvernements du Canada et du Québec.

La nouvelle technologie de propulsion hybride-électrique entraînera des améliorations significatives de l’efficacité des avions en optimisant les performances au cours des différentes phases de vol, permettant au démonstrateur de viser une amélioration de 30 % de l’efficacité énergétique et des émissions de CO2 réduites, par rapport à un avion de ligne régional moderne à turbopropulseurs. Pratt & Whitney Canada travaille avec De Havilland Aircraft of Canada Limited (De Havilland Canada) pour intégrer cette technologie hybride-électrique dans un démonstrateur de vol De Havilland Canada Dash 8-100. Ce démonstrateur comprendra un moteur électrique et un contrôleur de pointe de Collins Aerospace, également une entreprise de Raytheon Technologies. Nous ciblerons les essais au sol en 2022, ce qui conduira aux essais en vol du démonstrateur Dash 8-100 en 2024.

Comment l’entreprise travaille-t-elle avec ses fournisseurs mondiaux pour s’assurer qu’il y a moins d’empreinte carbone ?

La grande majorité de l’empreinte carbone de P&W provient du fonctionnement de nos moteurs, que nous améliorons continuellement pour rendre plus économes en carburant et produire moins d’émissions.Notre flotte d’avions GTF dans le monde entier a économisé plus de 5 millions de tonnes de CO2, aidant l’aviation croissance soit aussi durable que possible. Le GTF n’en est qu’au début de son potentiel et nous voyons d’autres opportunités d’améliorer l’efficacité et l’empreinte à l’avenir, notamment grâce à des matériaux avancés tels que les composites à matrice céramique (CMC). À l’échelle mondiale, nous déployons également l’utilisation de technologies avancées de robotique, d’automatisation et de fabrication additive pour améliorer encore le niveau d’efficacité opérationnelle de nos installations. Nous continuons également d’examiner les moyens d’étendre notre implication avec les SAF, y compris la possibilité de les utiliser dans nos propres opérations.

Comment P&W s’efforce-t-il de jouer un rôle en veillant à ce que cela contribue aux efforts de l’Inde contre le changement climatique ?

Étant donné que l’aviation est l’un des secteurs à la croissance la plus rapide en Inde, ses contributions aux émissions totales finiront par augmenter. Dans le même temps, la flotte d’avions de ligne commerciaux de l’Inde s’agrandit avec de nouveaux avions efficaces, propulsés par des moteurs comme le GTF, qui contribueront à réduire les émissions de CO2 des passagers. Avec l’arrivée massive d’UDAN, les opérateurs aériens auront encore plus besoin d’avions efficaces afin de rendre la connectivité abordable et durable. Cela crée une excellente opportunité de conduire une politique visant à accélérer l’adoption du SAF (Sustainable Aviation Fuel) à court terme, puis de mettre en place une feuille de route pour les technologies émergentes telles que les avions hybrides électriques et à hydrogène à plus long terme. En fait, Pratt & Whitney travaille avec le Comité national des biocarburants pour faire des recommandations clés sur l’adoption des SAF pour l’Inde.

Obtenez les cours boursiers en direct de l’ESB, de la NSE, du marché américain et de la dernière valeur liquidative, du portefeuille de fonds communs de placement, consultez les dernières nouvelles sur les IPO, les meilleures introductions en bourse, calculez votre impôt à l’aide de la calculatrice de l’impôt sur le revenu, connaissez les meilleurs gagnants, les meilleurs perdants et les meilleurs fonds d’actions du marché. Aimez-nous sur Facebook et suivez-nous sur Twitter.

Financial Express est maintenant sur Telegram. Cliquez ici pour rejoindre notre chaîne et rester à jour avec les dernières nouvelles et mises à jour de Biz.

Share