Discord a supprimé plus de 1,5k serveurs pour extrémisme violent au second semestre 2020

La plate-forme de chat Discord aurait coupé plus de 1500 serveurs en raison de l’extrémisme violent au cours des six derniers mois de 2020.

C’est selon le dernier rapport de transparence de la société – pour la période entre juillet et décembre 2020 – dans lequel elle dit qu’elle a pris des mesures contre des groupes militarisés, tels que les Boogaloo Boys, en plus du complot QAnon.

Discord dit avoir supprimé 1 504 serveurs pour extrémisme violent, soit une augmentation de «près» de 93% par rapport au premier semestre 2020, tout en supprimant également les serveurs liés à QAnon.

“Nous continuons de croire qu’il n’y a pas de place sur Discord pour les groupes qui s’organisent autour de la haine, de la violence ou des idéologies extrémistes”, a écrit Discord.

Au cours du second semestre 2020, la société a également reçu 3662 demandes légales de la part des forces de l’ordre américaines, dont 3401 étaient valides.

Discord a également interdit 3 264 655 comptes pour “comportement de spam” et 266 075 à des fins non liées au spam. Pour les six premiers mois de 2020, la société a interdit plus de quatre millions de comptes.

Discord est actuellement apparemment en vente pour environ 10 milliards de dollars. La société serait actuellement en pourparlers exclusifs avec la société mère Xbox Microsoft au sujet d’une acquisition, mais on ne sait pas si cela se produit réellement.

En 2020, Discord a vu un énorme afflux d’utilisateurs grâce à la pandémie de coronavirus COVID-19. En conséquence, les revenus de la plate-forme ont triplé pour l’année, inspirant probablement cet énorme prix de 10 milliards de dollars.