Accueil Divertissement SG Lewis organise une grande fête avec beaucoup d’invités sur son premier...

SG Lewis organise une grande fête avec beaucoup d’invités sur son premier album

À l’époque où nous vivons, il est nécessaire d’avoir quelque chose qui nous remonte le moral lorsque nous traînons à fond la couverture. Chacun choisit de quoi se sentir heureux, bien que beaucoup préfèrent la musique, cela peut parfois nous guérir de bien des manières. Peut-être ce dont nous avons besoin après presque un an enfermé et avec tout ce que nous avons vu c’est aller à une bonne fête; et c’est ce que SG Lewis a pour nous.

Après quelques années de travail, en 2015, le DJ, producteur et multi-instrumentiste fait irruption dans l’industrie de la musique avec son EP Shivers, où il a dit très clairement que l’électronique et la danse avec le funk et la soul étaient son truc. Cependant, à partir de ce moment, il a passé son temps à jouer dans le monde entier, à publier des documents éphémères et à perfectionner son son, Mais beaucoup d’entre nous s’attendaient à ce qu’il franchisse la prochaine étape de sa carrière.

SG LewisSG Lewis

Photo: .

SG Lewis a enfin sorti son premier album

Heureusement, SG Lewis a annoncé qu’après beaucoup d’attente, son premier album, Times, sortirait en 2021. Comme si cela ne suffisait pas, il a révélé qu’il contiendrait 10 chansons jamais entendues auparavant et pas seulement cela, mais qu’il comporterait également plusieurs invités très spéciaux. Pour que vous puissiez vérifier les données, sur cet album nous avons des noms intéressants comme le légendaire Nile Rodgers, Robyn, Rhye, Channel Tres, Lucky Daye et Frances et Lastlings.

Et croyez-le ou non, le producteur britannique vient de nous montrer un travail spectaculaire, qui montre que pendant tout ce temps il a passé à expérimenter et à mûrir sa musique. Mais pas seulement ça, il a également grandi en tant que personne et cela se voit dans le contenu lyrique de ces nouvelles chansons, qui cherchent à apporter à ceux qui les écoutent un peu de paix et le désir qu’à la fin de la pandémie, d’organiser une fête pour célébrer comme il se doit.

`` Times '': SG Lewis organise une grande fête avec beaucoup d'invités sur son premier album`` Times '': SG Lewis organise une grande fête avec beaucoup d'invités sur son premier album

Photo: .

Le temps est une fête constante

Le temps commence avec la chanson homonyme, en collaboration avec Rhye. Et même s’ils ont tous les deux des styles légèrement différents, Ils ont réussi à créer une chanson extrêmement festive et amusante pleine de bonnes vibrations, qui est basé sur un rythme simple mais puissant accompagné d’un piano électrique enveloppant. Mais sans aucun doute, celui qui prend les paumes est Mike Milosh avec sa voix, avec cette touche de sensualité qui la caractérise.

Le rythme ne s’arrête pas car dans la deuxième chanson de l’album, SG Lewis maintient l’intensité. Sur «Feed The Fire», nous avons une ode au funk old school combinée à cette touche de modernité que quelques synthés lui donnent, mais encore une fois le musicien de 26 ans nous montre que moins c’est pluset tout ce dont vous avez besoin est avoir une base solide et le talent d’un invité – en l’occurrence le chanteur Lucky Daye – pour nous faire danser.

Voir sur YouTube

SG Lewis rencontre le grand Nile Rodgers

SG nous apporte également des moments où il brille seul sans avoir besoin d’autres musiciens. “Back To Earth” est une grande transition qui ne perd pas du tout cette sensation d’éruption, puisque pendant quatre minutes nous donne l’impression d’être au milieu d’un club avec beaucoup de gens autour unis par une chose: leur mélodie. Cette chanson est idéale pour tous ceux qui aiment danser dans l’intimité de leur chambre.

Cette grande chanson donne lieu à l’une des plus grandes collaborations de l’album, comme Sur «One More», SG Lewis a lui-même travaillé avec Nile Rodgers. Et oui comment pourraient-ils espérer les riffs funky du guitariste sonnent dès le début et vous pouvez facilement les identifier. Bien que dans cette chanson il parie sur un son qui flirte avec l’EDM, on a l’impression un hommage et une reconnaissance du jeune producteur au musicien légendaire.

Voir sur YouTube

Petit à petit, le bpm diminue, mais cela ne veut pas dire que l’humeur baisse. Avec “Heartbreak On The Dancefloors” – Là où la voix de la chanteuse anglaise, Frances, sonne – nous amène un thème relaxant qui vous saisit par ses textures, ses synthés subtils et raffinés, et parvient à vous envelopper dans une atmosphère où tout semble rose. À partir d’ici, il y a une transition très intéressante vers une électronique un peu plus élaborée.

Après un bref mais nécessaire intermède, SG Lewis nous présente «Chemicals», une autre chanson au ton optimiste où il nous emmène dans ces clubs des années 70 et 80. L’une des forces de cette chanson est la ligne de basse accrocheuse, qui vous colle à la tête tandis que les claviers parviennent à lui donner cette touche rétro. C’est sûrement l’un de ces succès instantanés au son frais qui fera bouger n’importe qui.

Voir sur YouTube

La fermeture est spectaculaire

Presque sur l’étirement, Lewis présente l’une des collaborations les plus intéressantes de tout l’album, «Impact» avec l’une des femmes les plus influentes de l’électronique ces dernières années, le très Robyn et un rappeur qui révolutionne le genre, Troisième canal. Le résultat est une combinaison explosive qui pendant près de cinq minutes nous guide un rythme ambigu où tout le monde brille.

Le duo australien Lastlings est le dernier invité de SG Lewis sur “All We Have”, qui Ils arrivent pour monter un mini rave court mais précis avec lui. Entre des hauts et des bas de rythme et une mélodie envoûtante, les deux nous faire sentir comme si nous étions à un festival, où l’on se laisse simplement emporter par les sons qui viennent de la scène avec des milliers de personnes, un sentiment qui manque beaucoup.

Voir sur YouTube

Pour terminer, le musicien présente “Fall”, une chanson qui contraste complètement avec tout ce que nous avons entendu auparavant. Au lieu de fermer le disque de force, SG a préféré nous donner un thème relaxant et plein d’espoir qui grandit à mesure qu’il avance, où des accords doux résonnent au piano qui accompagnent des paroles réfléchies et qui parlent de ce que beaucoup ont vécu pendant près d’un an: le confinement et le besoin de ressentir l’amour à distance.

Après tant d’attente, avec Fois, SG Lewis nous donne un record dont nous avions sans aucun doute besoin en ce moment avec tant de choses qui se passent dans le monde. Si la musique sert parfois à refléter la situation sociopolitique d’un moment précis, à cette occasion le jeune Britannique nous fait oublier ces problèmes vers lesquels nous nous traînons. rappelez-nous que les maux arrivent avec des chansons qui nous invitent à danser et à célébrer.

Voir sur YouTube

Tracklist

1.- «Times» feat. Rhye

2.- “Feed The Fire” feat. Daye chanceux

3.- “Retour sur Terre”

4.- «One More» feat. Rodgers du Nil

5.- «Heartbreak On The Dancefloor» feat. français

6.- “L’interlude de Rosner”

7.- “Produits chimiques”

8.- «Impact» feat. Robyn et Channel Tres

9.- Exploit «Tout ce que nous avons». Lastlings

10.- “Automne”

SG LewisSG Lewis

Photo: Universal Music