Dur correctif pour l’Europe après la première journée (6-2)

Coup dur ou correctif sévère pour L’Europe , ce qu’ils préfèrent, mais c’est ce que le tableau de bord dicte après le premier jour de Coupe Ryder dans le domaine du détroit de Whistling. Etats-Unis ont dominé les foursomes 3-1 et les fourballs (3-1) mettant les cordes (6-2 en fin de journée) les hommes de Padraig Harrington, qui a besoin d’un vrai coup de coeur ce samedi et dimanche en simple pour renverser une situation qui n’a plus été vécue dans les rangs de l’Europe depuis le début des années 80.

Entièrement branché sur les greens, le Dustin Johnson, Tony Finau, Bryson De Chambeau et même une renaissance Justin Thomas, un à un les points du côté américain sont tombés. Une équipe qui était un vrai roller et qui comptait toujours dans ses rangs six rookies mais avec ses 12 joueurs dans le top 25 du classement mondial, a porté un coup très dur aussi bien en quatuor qu’en fourball.

Il ne s’est pas débarrassé de la poussée américaine ni du n°1 mondial Jon Rahm, lumineux avec Sergio Garcia gagnant son point (le seul) dans les foursomes du matin, et énorme à la fin de la séance de l’après-midi en commençant un demi-point précieux dans les fourballs, sur le même 18e trou, formant une paire avec Tyrrell Hatton. L’Anglais a percé son option birdie sur le dernier trou et la paire européenne a fini par ajouter un demi-point avec lequel presque personne ne comptait, donc Rahm a terminé la journée invaincu après un duel dans lequel DeChambeau, sans aller plus loin, a frappé un drive de 380 mètres dans le trou 5 pour finir de gagner le trou avec un aigle-. Laissez les données là-bas.

Ce fut un match très serré, avec un maximum d’avantages d’un trou pour les deux et qui a été atteint avec un point pour DeChambeau (tout un spectacle avec le drive en main cherchant la distance) et Scheffler au tee 18. Les Européens ont continué à se battre, Rahm raté de peu le birdie, que Hatton a obtenu. Heureusement. Le dernier match, Thomas-Cantlay contre Fleetwood-Hovland, a également atteint 18. Les Européens ont fini par dominer par trois dans les neuf deuxièmes trous, mais ont vu les Américains les égaler au 16e trou grâce à la résurgence de l’ancien numéro un mondial Thomas. A la fin, un point et demi pour chaque paire.

Un Rahm qui, il faut le dire, a jeté l’équipe sur le dos mais cela n’a pas suffi à combler l’écart au tableau d’affichage. Le dicton dit : « le drive donne la gloire et le putt la victoire ». Les joueurs américains, beaucoup plus branchés sur les greens du parcours de Whistling Straits, mettant des joints de tous côtés alors que les Européens avaient du mal à trouver le trou à moitié trou, ont ouvert un écart important mais pas définitif. Il y a 20 points en jeu et la journée de ce samedi sera décisive.

Ce vendredi, la première fois que Rahm et Sergio García jouaient ensemble en Ryder Cup et l’ont fait en quatuor contre le meilleur couple américain théorique. Jon et Sergio n’ont pas failli au pronostic et ont ajouté le premier point, et finalement le seul, pour l’Europe par 3 et 1 contre Jordan Spieth et Justin Thomas. Le duo hispanique n’a pu que sauver l’honneur européen avec les trois autres duels de la matinée résolus de manière claire pour les Américains et ainsi la journée des foursomes du matin s’est terminée 3-1 en faveur de l’équipe américaine. Le Castellón, record de points dans le Ryder avec 22,5, en a donc ajouté un de plus et avec cette victoire a égalé les 23 matchs remportés par le Britannique Nick Faldo.

PREMIER JOUR OUVRABLE

QUATRE QUATRE

Sergio García et Jon Rahm (Europe) battent

Justin Thomas et Jordan Spieth (USA) 3 et 1

Dustin Johnson et Collin Morikawa (États-Unis) gagnent

à Paul Casey et Viktor Hovland (Europe) 3 et 2

Brooks Koepka et Danie Berger (USA) battent

Lee Westwood et Matthew Fitzpatrick (Eur) 2 et 1

Xander Schauffele et Patrick Cantlay (USA) a

Rory McIlroy et Ian Poulter (Eur) 5 et 3

TOTAL FOURSOMES : États-Unis-Europe, 3-1

FOURBALL

Dustin Johnson et X. Schauffele (USA) battent

Paul Casey et Bernd Wiesberger (Europe) 2 et 1

B. DeChambeau et Scottie Scheffler (États-Unis)

à égalité avec Jon Rahm et T. Hatton (Europe)

Tony Finau et Harris English (USA) battent

Rory McIlroy et Shane Lowry (Europe) 4 et 3

Cravate Tommy Fleetwood et Viktor Hovland (Europe)

avec J. Thomas et P. Cantlay (États-Unis)

TOTAL FOURBALLS : États-Unis-Europe, 3-1

TOTAL DU PREMIER JOUR : États-Unis-Europe, 6-2

Share