Elche cherche à attaquer le fort de Vallecas

16/10/2021 à 17h22 CEST

Madrid / Elche (Alicante), 16 octobre . .- El Rayo, qui compte ses trois matchs à Vallecas par buts, reçoit Elche dans le but de poursuivre sa bonne séquence à domicile tandis que l’équipe d’Alicante aspire à surprendre l’équipe madrilène à continuer à s’éloigner de la descente.

L’équipe de Vallecano a connu un excellent début de championnat avec 13 points en huit tours, bien que le dernier tour ait été perdu contre Osasuna avec un but dans le temps additionnel. Cette défaite n’a pas nui aux bonnes performances de l’équipe dirigée par Andoni Iraola, qui compte 13 buts et est le deuxième meilleur buteur de la catégorie derrière le leader, le Real Madrid.

Une grande partie du potentiel offensif du Rayo est dirigée par le Colombien Radamel Falcao, qui vient à ce match n’ayant participé qu’à une séance d’entraînement avec ses coéquipiers après avoir participé à des engagements internationaux avec son équipe.

Sa présence dans le onze est la grande inconnue pour le Rayo, puisque l’accumulation de matches en si peu de temps pourrait le faire repartir de l’entame sur le banc, auquel cas le Français Randy Nteka débuterait.

La nouveauté certaine est la présence sur le côté droit du joueur de l’équipe Mario Hernández, qui fera ses débuts cette année pour rattraper l’absence due à la suspension de l’international albanais Iván Balliu.

L’objectif du Rayo est de poursuivre la séquence qu’il maintient cette saison à Vallecas, où Grenade (4-0), Getafe (3-0) et Cadix (3-1) ont perdu.

Elche, quant à lui, voyage avec l’ambition de poursuivre sa belle carrière et de remporter la deuxième victoire à l’extérieur à Vallecas cette saison.

L’entraîneur, Fran Escribá, récupère Gonzalo Verdú, qui a quitté le match contre le Celta de Vigo blessé, et éventuellement Pedro Bigas, qui a avancé les délais de son retour après s’être blessé au genou il y a un peu plus d’un mois. La seule absence confirmée est celle de Diego González, également central, avec des problèmes musculaires, qui ne veut pas être contraint.

La grande inconnue de l’équipe d’Elche est la condition physique dans laquelle le Colombien Johan Mojica et le Chilien Enzo Roco sont revenus des matchs avec leurs équipes respectives. Escribá a les deux, mais ne décidera pas de son alignement possible tant que sa condition physique ne sera pas spécifiée.

Escribá n’a donné aucun indice, mais il est fort probable qu’il conservera la ligne défensive de quatre pendant un jour de plus au lieu des trois centraux qu’il utilisait au début de la compétition.

Les doutes défensifs contrastent avec la totalité des troupes dont dispose l’entraîneur valencien en attaque, puisqu’il aura à sa disposition tous ses joueurs offensifs, dont l’Argentin Javier Pastore, à chaque fois en meilleur état.

Lucas Boyé, déjà remis de ses problèmes physiques, et Darío Benedetto pointent comme titulaires, même si la présence dans le onze de Lucas Pérez, le meilleur buteur de l’équipe, ne peut être exclue.

– Alignements probables :

Rayo Vallecano : Dimitrievski ; Mario, Catena, Saveljich, Fran García; Isi Palazón, Pathé Ciss, Comesaña, lvaro ; Tréjo ; Falcao ou Nteka.

Elche : Kiko Casilla ; Barragán, Gonzalo Verdú, Enzo Roco. Mojica ou Josema ; Josan, Mascarell, Raul Guti, Fidel ; Benedetto et Lucas Boyé.

Arbitre : Santiago Jaime Latre (Comité aragonais).

Stade : Vallecas.

Heure : 14h00.

————————————————– ——-

Classement : Rayo (6e. 13 points), Elche (14e. 9 points)

La clé : la fiabilité défensive dont fait preuve Elche pour arrêter le coup de poing que Rayo montre.

Les données : trois fois Vallecas a visité Elche à Primera et deux fois il a gagné, dont la dernière, le 14 septembre 2014 (1-2).

La phrase:

– Iraola : « Elche est une équipe avec plusieurs records et difficile à battre »

– Écrivez : « Rayo est une équipe pressante et agressive qui est confiante en raison de son bon départ.

L’environnement : Rayo a lancé les abonnements cette semaine après deux mois de compétition. Les fans sont bouleversés par les prix et la gestion du président, Raúl Martín Presa, et ils le leur feront savoir avec des chants contre pendant le match. .

1011041

1004341

drl / pvb / ag

Share