in

Emmanuel Macron au bord du gouffre : grande rébellion française alors qu’une énorme manifestation est prévue | Monde | Nouvelles

France : un commentateur critique le projet de passeport vaccinal de Macron

Le président français a soumis au Parlement une législation qui empêchera les personnes d’entrer dans les restaurants et les bars sans “passe-santé”, montrant qu’elles sont vaccinées, ont eu un test négatif récent ou sont immunisées contre le COVID-19. Les opposants disent que l’État force, de facto, les gens à se faire piquer.

La nouvelle règle a suscité les critiques des politiciens de tous les partis en France et à l’étranger.

Le week-end dernier, la police a estimé que 100 000 personnes se sont jointes aux manifestations contre les mesures, dont certaines sous la bannière des Gilets jaunes. Et une autre série de manifestations est prévue pour ce week-end.

L’ancien sénateur Yves Pozzo di Borgo a déclaré que le président Macron était le “pire président de la Ve République”.

Il a ajouté : “Il laisse une France affaiblie, endettée et fracturée, mais ne pense qu’à sa réélection.”

Julien Odoul du Rassemblement national a fait écho: “Honte absolue. La définition brutale et sans vergogne du macronisme.”

Le leader des Patriotes, Florian Philippot, a exhorté les résidents français à se rassembler à Paris ce samedi.

Emmanuel Macron a été surnommé «le pire président français» (Image: GETTY)

carte sanitaire macron règles france

Les règles du laissez-passer sanitaire de Macron entreront en vigueur en août (Image: GETTY)

Il écrit : « Et bien, vu les retours, ça va être phénoménal samedi au Trocadéro !

« Les gens vont manifester pour la première fois de leur vie ! Venez tous ! Liberté !

François Asselineau, chef de file de l’UPR, a également marqué son soutien.

Il a tweeté : “Je manifesterai samedi 24 juillet 2021 à Paris, tous les Français doivent manifester pour la liberté et la manifestation doit être apolitique !”

Le leader de la Génération Frexit, Charles-Henri Gallois, qui prendra la parole lors de la manifestation, a déclaré à Express.co.uk : « Je n’étais pas opposé aux mesures politiques contre le COVID-19 alors que nous n’avions pas l’arme de la vaccination, même si certaines mesures étaient clairement inutile et incohérent.

LIRE LA SUITE: ‘Non!’ Von der Leyen et Merkel rejettent les demandes de Boris sur le Brexit après l’appel

“Maintenant que nous avons le déploiement de la vaccination assez avancé et que nous avons vu au Royaume-Uni ou en Israël que même si les cas sont en hausse, les lits d’hôpitaux ne sont pas débordés et il n’y a pas autant de décès, cela devrait nous permettre de vivre une vie normale.

« Dans ce contexte, les règles du passeport sanitaire de Macron sont des lois totalement inappropriées et destructrices de liberté.

“Pensons qu’on lui demandera de prendre un train, d’aller à l’hôpital, un restaurant ou un bar. On parle des activités de la vie quotidienne.

« D’après ce que j’ai vu, il n’y a que deux pays avec un pass santé aussi étendu : le Turkménistan et le Tadjikistan. Deux dictatures.

“En fait, c’est une vaccination obligatoire car si vous ne le faites pas, vous serez un citoyen de seconde zone.

A NE PAS MANQUER :
Brexit EN DIRECT: la fureur de l’UE éclate alors que VDL et l’allié de Macron rejettent l’offre britannique [LIVE BLOG]
« Arrêtez que tous les produits de l’UE arrivent au Royaume-Uni ! » Les Britanniques furieux promettent un boycott [REACTION]
La BBC est partie avec un énorme trou noir au budget de 40 millions de livres sterling alors que les plus de 75 ans refusent de débourser [INSIGHT]

paris proteste ce week-end pass sanitaire macron

Paris: D’autres manifestations sont attendues ce week-end contre les règles du laissez-passer sanitaire de Macron (Image: GETTY)

“Même la Chine n’a pas de vaccination obligatoire contre le COVID-19.

“Soyons clairs, je suis définitivement en faveur de la vaccination mais vous devriez avoir des gens qui vaccinent par persuasion et montrent l’efficacité des vaccins. Pas en contraignant les gens.

“C’est aussi la différence entre les démocraties et les dictatures. Je combattrai ce laissez-passer santé de tout mon cœur en France.”

En dehors de la France, l’eurodéputé italienne Susanna Ceccardi a exhorté la Commission européenne à empêcher les États membres de publier des directives “discriminatoires” contre Covid.

Plus tôt cette semaine, elle a déclaré : « Le laissez-passer vert n’est pas une arme discriminatoire à l’encontre des citoyens européens.

“La proposition de Macron de rendre obligatoire l’accès aux bars, restaurants, cinémas, dépasse le cadre du certificat numérique adopté dans toute l’Europe à partir du 1er juillet pour les déplacements touristiques et commerciaux.

« J’ai posé une question urgente à la Commission européenne : il y a un risque que l’adoption de mesures comme celle annoncée par Paris porte atteinte aux libertés des citoyens et soit en contradiction, également en termes de vie privée individuelle, avec ce qui a été établi. par les institutions européennes elles-mêmes.

“Ces mesures pourraient ralentir la reprise économique déjà difficile et il y a un risque que d’autres pays suivent également la direction de la France.

“La Commission devrait intervenir pour ramener les États membres à une utilisation raisonnable du certificat, ou pour ne l’utiliser que pour faciliter le transit transfrontalier.”

L’Italie a emboîté le pas jeudi à la France, annonçant qu’une preuve de vaccination ou d’immunité serait bientôt obligatoire pour un éventail d’activités, notamment les repas à l’intérieur et l’entrée dans des lieux tels que des gymnases, des piscines, des musées et des cinémas.

La Grèce a rendu un certificat de vaccination obligatoire pour que toute personne soit autorisée à entrer dans les restaurants et les bars intérieurs à partir de la semaine dernière, tandis que des dizaines de municipalités portugaises ont introduit des restrictions de week-end pour les repas à l’intérieur début juillet.

“La variante Delta est encore plus menaçante que les autres variantes”, a déclaré le Premier ministre italien Mario Draghi aux journalistes, défendant sa décision de rendre le soi-disant Green Pass obligatoire pour participer à une grande partie de la vie publique.

“Le Green Pass n’est pas arbitraire, mais une condition nécessaire pour ne pas paralyser l’économie. Sans vaccination, tout devra fermer à nouveau”, a déclaré M. Draghi.

Le nombre quotidien de nouvelles infections à coronavirus enregistrées en Italie a doublé au cours de la semaine dernière, atteignant 5 057 jeudi, tandis qu’en France voisine, les cas quotidiens ont grimpé à près de 22 000 contre 10 908 le 16 juillet.

Contrairement aux vagues COVID précédentes, les décès et les hospitalisations n’ont pas progressé au même rythme que l’augmentation des cas, grâce aux vaccinations de masse depuis le début de l’année.

Mais avec moins de 54% des adultes complètement vaccinés dans l’Union européenne, les gouvernements craignent qu’il y ait encore des dizaines de milliers de victimes supplémentaires à moins qu’ils n’accélèrent les vaccinations.

Reportage supplémentaire de Maria Ortega

Des chercheurs basés à Amritsar suggèrent l’utilisation de l’herbe Sanjeevani pour traiter les complications pulmonaires post-Covid-19

Rafraîchissez votre intérieur avec ce ventilateur sans pales Cecotec : il dispose de 9 vitesses et est en vente au prix de 109 € | La technologie