Escobar gagne et est à une victoire de la médaille olympique. Soupçons sur le juge marocain

Gabriel Escobar a battu le champion d’Europe bulgare 2017 au deuxième tour des Jeux Olympiques Daniel Asenov. L’Espagnol a gagné par décision partagée (4-1) (29-28, 29-28, 29-28, 29-28, 28-29), se qualifiant pour les quarts de finale.

Cela donne la curiosité que le seul juge qui a donné la victoire à Asenov, est le Marocain Bachir Abbar, le seul juge qui a vu hier les trois agressions du Cubain La Cruz sur Enmanuel Reyes… Coïncidence ?

Le premier tour a été remporté par les Espagnols 4-1, le deuxième également 4-1 et le troisième a été perdu 4-1.

Dans la réédition de la finale européenne 2019, Asenov a d’emblée mis la pression sur Escobar, qui a montré sa grande polyvalence en s’imposant depuis sa garde gaucher.

Le combat étant déjà décidé, Asenov s’est jeté dans la tombe ouverte au troisième tour, Escobar dépassant le test difficile avec brio.

Le mardi 3 août à 10h48, Escobar boxera en quarts de finale, contre le Kazakh Saken BibossinovBronze aux Coupes du monde 2019. En cas de victoire, Escobar offrira à l’Espagne sa première médaille olympique de boxe depuis 2000.

Share