in

Esteban Ocon pense que le nouveau châssis a «résolu» ses problèmes

Esteban Ocon pense qu’Alpine a résolu ses problèmes de performances avec le nouveau châssis qui lui a été offert pour le Grand Prix de Grande-Bretagne.

Le Français était en mauvaise forme pour Silverstone, ironiquement juste après avoir signé un nouveau contrat de trois ans avec l’équipe.

Une série de quatre courses sans point n’a permis à Ocon de terminer plus haut que 14e, bien qu’il ait insisté sur le fait que cela n’avait pas été déclenché par la complaisance à la suite de son nouveau contrat.

Cela s’est confirmé lorsqu’Alpine a fourni au pilote de 24 ans un nouveau châssis au Grand Prix de Grande-Bretagne et cela a eu un effet immédiat, Ocon améliorant les deux sorties de Q1 qu’il venait de vivre en Autriche avant de terminer neuvième en la course.

C’est un résultat bien plus conforme à ce que l’on attend d’Ocon et d’Alpine, puisqu’il est à deux places et à seulement quatre secondes de son coéquipier Fernando Alonso, à Silverstone.

“Oui, je suis presque sûr que nous avons résolu le problème que nous avions”, a déclaré Ocon, cité par Motorsport.com.

« Ce n’est pas seulement un changement de châssis que nous avons fait. Il y avait beaucoup de choses [in the] l’arrière-plan et d’autres chemins que nous avons changés. Nous avons repéré quelque chose après [Austria] le lundi et nous nous sommes demandé si cela pouvait être la raison.

« La seule chose qui m’importe, c’est qu’évidemment je me sens bien maintenant. Et dès que nous sommes sortis avec la voiture lors des essais, elle était compétitive, comme il se doit. C’était bien mieux. »

Obtenez le nouveau look de la marchandise Alpine via la boutique officielle de la Formule 1

Le châssis a été changé après qu’Ocon ait déclaré que ses résultats étaient “complètement en dehors des performances de la voiture” pour Alonso, qui a été le plus constant du duo Alpine ces derniers temps, même si les performances de l’équipe en général cette saison ont été inférieures à celles de l’année dernière lorsque ils s’appelaient Renault.

“Nous étions beaucoup plus lents que de l’autre côté du garage”, a déclaré Ocon. « La voiture a toujours été capable d’être juste en Q3. C’est là que nous devions nous battre.

« C’est ce que nous avons fait à Silverstone. La première manche de la Q2, j’étais dans le top 10. Il y a eu une dernière manche en désordre en Q2, avec beaucoup de trafic et des dépassements dans le dernier virage avant de commencer le tour et tout. Sinon, nous aurions pu être en Q3.

«Cela n’a pas été le cas depuis longtemps. Je suis donc presque sûr que nous avons repéré ce qui n’allait pas et j’espère que nous pourrons continuer cette série de points comme nous le faisions au début de l’année.

« Ted Lasso » souffre-t-il du syndrome de la deuxième saison ?

Luke Bryan “n’était pas fou de” “ivre de vous” au début