Euro 2021 : Les stars et révélations de l’Euro 2020

L’Euro 2020 est déjà au-delà de sa mi-parcours. Les phases de groupes étant maintenant terminées, 36 de ses 51 matchs ont été joués.

En tant que tel, c’est maintenant le bon moment pour faire le point sur ce que nous avons vu jusqu’à présent et noter les plus grandes stars et artistes surprises de cet été. Championnat d’Europe.

Goran Pandev (Macédoine du Nord)

S’éloignant du football international en faisant ses débuts dans un tournoi, Pandev a marqué lors d’une défaite 3-1 contre l’Autriche, ce qui a fait de lui le deuxième plus vieux buteur de l’histoire du tournoi. Il a raccroché ses crampons internationaux avec 122 sélections et 38 buts.

Raheem Sterling (Angleterre)

Les Three Lions ont eu un certain nombre de joueurs impressionnants jusqu’à présent, mais Sterling a fait plus de différence que n’importe lequel d’entre eux. Lors de ses 45 premiers matchs pour son pays, il n’a marqué que deux buts, mais en a marqué 14 lors de ses 19 derniers, dont deux lors de victoires 1-0 lors de ce tournoi contre la Croatie et la République tchèque.

Billy Gilmour (Écosse)

Le jeune de Chelsea a beaucoup de talent et il a volé la vedette lors du match nul sans but entre l’Écosse et l’Angleterre au deuxième tour. Il était la star du match, mais un test COVID positif l’a exclu de leur rencontre décisive avec la Croatie.

Joel Pohjanpalo (Finlande)

L’attaquant de l’Union Berlin a été hanté par des blessures tout au long de sa carrière, et son vainqueur contre le Danemark – dans un match dont on se souvient pour d’autres raisons – était le premier de son pays à un championnat d’Europe.

Patrik Schick (République tchèque) ?

Les choses ne se sont pas toujours déroulées comme prévu pour l’attaquant dans sa carrière, ayant vu les choses dérailler après avoir quitté la Sampria pour Rome. Mais il a marqué le but du tournoi à 50 mètres contre l’Ecosse, puis à nouveau contre la Croatie pour porter son total à trois buts.

Denzel Dumfries (Pays-Bas)

L’arrière droit du PSV Eindhoven déchire les choses, marquant deux buts et étant également la star du match à deux reprises. Il aura probablement des prétendants cet été.

Manuel Locatelli (Italie)

La regista de Sassuolo a été la grande surprise avec l’Italie de Roberto Mancini. Ne jouant qu’en raison de l’absence de Marco Verratti, il a été excellent contre la Turquie puis a marqué deux fois contre la Suisse. Domenico Berardi et Leonardo Spinazzola ont également bien fait pour les Azzurri.

Mikkel Damsgaard (Danemark)

Remplacer Christian Eriksen n’allait jamais être facile, mais la starlette de la Sampdoria s’est renforcée. Il a marqué un étourdissement pour ouvrir le score lors de la victoire 4-1 sur la Russie qui a envoyé le Danemark dans les 16 derniers, et est devenu le premier joueur né au 21e siècle à marquer à l’Euro.

Romelu Lukaku (Belgique)

L’attaquant de l’Inter est la plus grande menace de Cristiano Ronaldo dans la course pour terminer meilleur buteur cet été. Sa connexion avec Kevin De Bruyne est effrayante pour les défenses adverses, et il a déjà trois buts à son actif.

Emil Forsberg (Suède)

Il marque les buts pour la Suède et en compte trois à son actif, leur permettant de se qualifier pour les huitièmes de finale malgré quelques-uns qui les ont poussés à sortir de leur groupe.

David Alaba (Autriche)

??La dernière recrue du Real Madrid est un joueur étrange pour l’Autriche, jouant en tant que meneur de jeu de l’extérieur mais pas au détriment de la forme de l’équipe. Il fait tout, et il a aidé son équipe dans les 16 derniers où ils rencontreront l’Italie.

Robin Gosens (Allemagne)

Les joueurs de Serie A dominent cet été et l’ailier volant de l’Atalanta en fait partie, surtout lors de la victoire 4-2 contre le Portugal où il a marqué, aidé et forcé un but contre son camp. Il était la star du match et a sans doute réalisé la meilleure performance individuelle de l’été jusqu’à présent.

Attila Szalai (Hongrie)

Quelques joueurs se sont mobilisés pour la Hongrie, mais aucun de plus que le défenseur de Fenerbahce. Son équipe était à six minutes de progresser dans le groupe de la mort avec chacun des deux derniers champions du monde et les champions d’Europe en titre.

Georginio Wijnaldum (Pays-Bas)

Il aurait dû rejoindre Barcelone cet été, mais c’est plutôt le Paris Saint-Germain qui se frottera les mains en regardant ses performances pour les Pays-Bas. Seul Cristiano Ronaldo a plus que ses trois buts.

Luka Modric (Croatie)

Une autre vedette dans les livres du Real Madrid. Son but contre l’Écosse a été l’un des meilleurs moments du tournoi jusqu’à présent, et il montre à nouveau que l’âge n’est qu’un chiffre pour Modric.

Cristiano Ronaldo (Portugal)

Il a déjà cinq buts et personne ne peut le suivre. Il est déjà le meilleur buteur de tous les temps du tournoi avec 14 buts et a égalé le record international d’Ali Daei de 109 buts.

Share