Eurotunnel appartient-il aux Français ou aux Britanniques? Les Britanniques ont perdu des traversées en ferry | UK | Nouvelles

La méthode la plus courante pour traverser le canal de nos jours est Eurotunnel. Ce n’était pas toujours le cas – avant que le tunnel ne soit construit et lancé par la suite en 1994, il y avait un certain nombre de traversées en ferry transportant des passagers de Grande-Bretagne vers le continent. Beaucoup d’entre eux ont disparu avec l’ouverture du tunnel, mais Express.co.uk revient sur certains des passages de canaux qui l’étaient autrefois.

À qui appartient l’Eurotunnel?

Le tunnel appartient à Getlink, une entreprise publique française basée à Paris.

Le tunnel transporte les trains de voyageurs à grande vitesse Eurostar, la navette Eurotunnel pour les véhicules routiers et les trains de fret internationaux.

La construction du tunnel a commencé en 1988 et le tunnel a ouvert en mai 1994, et quelque 10 millions de passagers empruntent le tunnel chaque année.

Il ne faut que 35 minutes pour traverser le canal via l’Eurotunnel, avec des options pour rester dans votre véhicule ou aller sans voiture avec des options assis.

Mais en dépit d’être extrêmement rapide, le service a entraîné une baisse du nombre de passagers pour certains services de ferry britanniques.

En 1993, le marché transmanche est devenu très concurrentiel avec Sealink, P&O et Hoverspeed tous les itinéraires de course à travers la Manche.

Sally ne pouvait plus rivaliser avec sa route Thanet et en 1998, elle quitta Ramsgate pour la dernière fois.

Transeuropa Ferries a récupéré les bateaux de Sally et a continué à naviguer de Ramsgate pour Ostende jusqu’en 2013, date à laquelle il a fait faillite.

Les ferries de passagers ne partent malheureusement plus de Ramsgate.

Sheerness à Vlissingen

La société danoise Olau Lines a mis le cap entre les Pays-Bas et l’île de Sheppey en 1974.

La traversée a duré sept heures et demie, avec des cabines disponibles à la réservation ou des sièges inclinables proposés.

Le service s’est poursuivi jusqu’en mars 1994 avec l’avènement du tunnel sous la Manche.