Examen pour Navarrete – AS.com

Emanuel ‘Vaquero’ Navarrete (34-1, 29 KO) est un boxeur qui éblouit les fans. Le Mexicain de 26 ans est devenu champion du monde des super poids coq et des poids plume avec une maxime : « mourir sur la ligne ». Il est courageux, va à l’avant sans hésitation et a un fort punch. Ces qualités le font aimer au Mexique et aussi aux États-Unis. Peu à peu sa notoriété grandit et des voix plus critiques commencent à apparaître. Vous êtes tenu d’élever le niveau de vos rivaux, et le fera ce vendredi à la Pechanga Arena de San Diego (Californie).

Au super poids coq, sa confirmation est venue en battant Isaac Dogboe à deux reprises. Dans la plume, il est double champion, mais le rival qui lui donnera ce statut sera Joet González (24-1, 14 KO), devant qui le WBO de la division expose. Le Californien de 28 ans sait déjà ce que c’est que de jouer une Coupe du monde contre Shakur Stevenson, et il l’a appris. « Je pense que j’ai été surentraîné », révèle-t-il. Au-delà de sa bonne technique, la taille de González peut être la clé. Le challenger lui-même le sait. « Les combattants qu’il a affrontés jusqu’à présent ont été plus petits, je suis de sa taille et il aura du mal à se connecter« , avertir.

Sans aucun doute, il y a la clé du combat. González est un adversaire habile, qui essaiera de faire en sorte que Navarrete ne le fatigue pas et ne le contrecarre. De son côté, le ‘Vaquero’ tentera de noyer le candidat avec son rythme et son punch. Le duel de styles est clair. La taille peut être un must pour le Mexicain et l’activité sera en sa faveur. Le Californien n’a disputé que deux combats en deux ans, tandis que le champion est monté cinq fois sur le ring au cours de la même période. (Il a terminé les douze rounds dans son avant-dernier combat). La rouille peut également être la clé. Malgré cela, le test est clair pour les deux. Navarrete veut lever les doutes sur sa performance à la plume et González cesse d’être la promesse de devenir une réalité.

Share