F1: la frustration radio d’Hamilton était à prévoir

Mercedes n’a eu aucun problème avec la réaction de Lewis Hamilton à leur stratégie lors du Grand Prix de Turquie, dont le pilote a nié avoir été « furieux ».

Hamilton s’est plaint de la décision de l’équipe de l’amener pour un arrêt au stand avec huit tours à faire, car il voulait risquer de rester sur son train de pneus d’origine usé dans l’espoir d’atteindre une position finale plus élevée.

« Merde, pourquoi as-tu abandonné cet espace ? » s’est-il exclamé à l’ingénieur de course Peter Bonnington peu après son arrêt au stand. « J’ai un grainage massif, mec. Je te l’ai dit », a-t-il ajouté. Lorsqu’il a été averti qu’un rival se rapprochait de lui, Hamilton a dit « laisse-le tranquille, mec » et n’a plus parlé à la radio pour le reste de la course.

Andrew Shovlin, responsable des opérations en piste, a déclaré que la frustration de Hamilton de passer de la troisième place sur la piste à la cinquième si près de la fin était compréhensible.

« Lewis regarde toujours ce qui l’attend, ce qu’il peut obtenir de plus », a-t-il déclaré. « Il est profondément investi dans ce championnat, et nous ne nous attendrions vraiment à rien d’autre que de la frustration face à un P5 où à un moment nous pensions pouvoir nous accrocher. »

Transcription radio : Comment le plan de Hamilton pour retarder son arrêt au stand s’est retourné contre luiLes commentaires de Hamilton à la radio étaient « juste le genre de frustration de sa part que parfois dans cette course, il pensait qu’il allait être sur le podium et cela ne s’est pas réalisé, je pense qu’il y a un peu de déception à cela. « 

Hier, Hamilton a rejeté les critiques de sa réaction dans un article sur les réseaux sociaux. « J’ai vu une partie de la presse ce matin qui a fait un peu trop parler de l’incident de la course d’hier sur le moment où aller aux stands », a-t-il écrit. « Ce n’est pas vrai de dire que je suis furieux contre mon équipe. »

Il a admis que faire l’arrêt au stand tardif avait été « la chose la plus sûre à faire » dans les circonstances, mais a défendu sa conduite à la radio. « Ne vous attendez jamais à ce que je sois poli et calme à la radio quand je fais la course », a-t-il écrit, « nous sommes tous très passionnés et dans le feu de l’action cette passion peut sortir, comme c’est le cas pour tous Conducteurs. »

Annonce | Devenez un supporter de . et passez sans publicité

« Mon cœur et mon esprit sont là-bas sur la piste, c’est le feu en moi qui m’a mené jusqu’ici, mais toute angoisse est rapidement oubliée et nous en avons parlé, en pensant déjà à la prochaine course. »

Le directeur de l’équipe Mercedes, Toto Wolff, a souligné qu’à la suite de la course précédente en Russie, Hamilton avait félicité l’équipe pour avoir annulé son appel à ne pas s’arrêter lors d’une averse tardive, ce qui lui a valu la course.

« Nous avons eu ce que Lewis a appelé le » coup de génie « en termes de stratégie la dernière fois », a déclaré Wolff. « Je pense que nous devons juste vraiment travailler sur la communication pour nous faire confiance et être en mesure de décrire ce que nous visons. »

Il a insisté sur le fait que l’équipe « n’a aucun problème avec les conversations difficiles à la radio avant d’avoir des informations complètes. Et évidemment, on ne parlerait pas comme ça à Lewis parce qu’il conduit une voiture à 320 kilomètres à l’heure.

« Mais tout va bien, absolument, nous sommes totalement alignés, nous sommes ensemble depuis huit ans et nous avons la peau suffisamment épaisse pour comprendre qu’un conducteur dans la voiture est frustré par une situation qu’il comprendra par la suite. »

Les messages radio de Hamilton après son arrêt au stand

GenouxVoixUn message51Hamilton Merde, pourquoi as-tu abandonné cet espace ?51Bonnington On dirait que nous allions perdre la position de toute façon. C’est juste six secondes d’avance sur Perez et Leclerc.51BonningtonSo 34,6. Le tour le plus rapide est un 31.9.52BonningtonNous pensons que ce sera un bon tour pour le tour le plus rapide, donc vous pouvez prendre la strat cinq si vous en avez besoin.53HamiltonDans quelle position suis-je, mec ?53BonningtonActuellement P5. Leclerc était un 36.0 dans le dernier tour.53HamiltonNous n’aurions pas dû entrer, mec.53HamiltonJ’ai un gros grain, mec. Je te l’ai dit.54BonningtonD’accord, Lewis. On perdait du temps avec Perez mais on en reparlera plus tard. J’ai la voiture Gasly derrière 1.7.54BonningtonGasly à une seconde.54HamiltonLaisse ça tranquille, mec.58BonningtonOk Lewis donc un tour de plus, ce sera le mode strat 5.59BonningtonC’est donc P5. Désolé, mais nous aurons une discussion avec vous, vous parlerons pendant l’appel. Mode strat un s’il vous plaît.

Annonce | Devenez un supporter de . et passez sans publicité

|Grand Prix de Turquie 2021Parcourir tous les articles du Grand Prix de Turquie 2021

Partagez cet article de . avec votre réseau :

Share