Facebook aurait un nouveau nom la semaine prochaine

Facebook a décidé de changer de nom pour mieux refléter son objectif « d’être une entreprise métaverse », selon The Verge. Le géant des réseaux sociaux devrait détailler le changement lors de sa conférence annuelle Connect le 28 octobre, mais une annonce pourrait avoir lieu plus tôt.

Le rapport suggère que le nouveau nom de Facebook pourrait avoir quelque chose à voir avec Horizon, qui est le nom de sa plate-forme sociale de réalité virtuelle. Le nom de l’application a été changé en Horizon Worlds plus tôt ce mois-ci.

Une source proche du dossier a déclaré à la publication que le changement de marque visait à « signaler l’ambition du géant de la technologie d’être connu pour plus que les médias sociaux et tous les maux qui en découlent ». L’application Facebook et d’autres groupes comme Instagram, WhatsApp et Oculus pourraient être placés sous une société mère dans le cadre du changement de marque.

Offres VPN : licence à vie pour 16 $, forfaits mensuels à 1 $ et plus

En juillet de cette année, Mark Zuckerberg a déclaré à The Verge qu’il souhaitait transformer Facebook d’un réseau de médias sociaux en une « entreprise métaverse » au cours des cinq prochaines années environ. Facebook définit le métavers comme un « ensemble d’espaces virtuels où vous pouvez créer et explorer avec d’autres personnes qui ne se trouvent pas dans le même espace physique que vous ».

En 2015, Google a fait quelque chose de similaire lorsqu’il a décidé de créer une nouvelle société de portefeuille publique appelée Alphabet pour faciliter « la gestion indépendante de choses qui ne sont pas très liées ».

La nouvelle survient quelques jours seulement après que Facebook a annoncé qu’il embaucherait 10 000 personnes dans toute l’Union européenne pour « aider à construire le métaverse ». Il a également créé une nouvelle équipe produit en juillet de cette année pour travailler sur le métaverse. L’équipe fait partie de Reality Labs, qui est le groupe de réalité virtuelle de l’entreprise.

Android Central a contacté Facebook pour commenter l’histoire.

Share