Fashion 4 Development prend une participation dans Citizen-T – WWD

Fashion 4 Development a pris une participation minoritaire dans Citizen-T, une entreprise en pleine pandémie spécialisée dans les t-shirts artistiques réutilisés.

Lancé en tant que plate-forme mondiale en 2011 par Evie Evangelou, Fashion 4 Development a été créé pour soutenir les objectifs du Millénaire pour le développement des Nations Unies et l’initiative des Nations Unies « Chaque femme, chaque enfant » dirigée par l’ancien secrétaire général Ban Ki Moon. F4D développe des partenariats qui promeuvent l’industrie de la mode et du textile, tout en faisant progresser le développement économique et social, en préservant la culture et en autonomisant les femmes.

Bien que l’accent de F4D soit largement ancré dans la sensibilisation sociale et le service, alors que l’organisation s’étend à l’offre de produits, Evangelou souhaite utiliser ce qu’elle a appris pour aider d’autres entreprises.

Avec la combinaison mode-art de Citizen-T, différents messages seront placés sur des t-shirts pour aider une variété d’organismes de bienfaisance. F4D augmente également la puissance de l’upcycling pour réduire la quantité de vêtements et de textiles qui se retrouvent dans les décharges. « Citizen-T va être la collection de F4D », a-t-elle déclaré.

« Nous avons une grande visibilité dans le monde entier, j’aimerais donc commencer à enseigner à d’autres entreprises qui font des choses similaires qui pourraient être utilisées pour amplifier le message », a ajouté Evangelou.

L’un de ces messages apparaît sur un t-shirt « Code Red » réalisé en collaboration avec Burnett New York et qui doit être présenté lors de la Fashion Week de New York le mois prochain. Il est censé être un rappel, a déclaré Evangelou, du rapport de l’ONU sur le changement climatique récemment publié.

« Nous devons utiliser ces outils pour atteindre les personnes de toutes les cultures et de toutes les nations. À ce stade, nous sommes dans un code rouge et nous devons faire le plus possible [to address the issue of climate change], » elle a dit.

Faisant également partie des nouveaux T de F4D, le Janie Fund de Steven Tyler s’est récemment associé à Citizen-T et à l’artiste visuel Brian Fox pour créer un t-shirt à tirage limité que le musicien d’Aerosmith a signé. Les profits seront versés au Janie’s Fund pour aider à soutenir les jeunes femmes qui ont subi des abus et de la négligence avec des soins thérapeutiques 24 heures sur 24. La chanson de 1989 d’Aerosmith « Janie’s Got a Gun » raconte l’histoire d’une fille qui a été maltraitée par son père. La musicienne se serait souvent demandé quel type de soins lui aurait épargné un tel traumatisme. En 2015, il crée le fonds en partenariat avec les Villages de Jeunes pour tenter d’aider les victimes. Le t-shirt collaboratif, lancé plus tôt cette semaine, contribuera à fournir 1 000 jours de soins aux femmes âgées de 17 à 22 ans.

Citizen-T a été lancé il y a environ 15 mois par l’artiste Stephanie Dillon et presque tous ses produits sont, d’une manière ou d’une autre, réutilisés, ajoutant la durabilité à l’impact social du programme. Les chemises Janie’s Fund, par exemple, ont été créées à partir de T-shirts recyclés.

En tant qu' »enfant des années 70″, Dillon a déclaré qu’aller à des concerts était une chose importante pour elle et « bien sûr, la façon de commercialiser cet événement était d’obtenir un t-shirt ». Pendant la pandémie, elle a réévalué sa consommation de vêtements ainsi que ce qui se passait avec la planète par rapport au changement climatique. En essayant de comprendre comment vendre son travail avec des expositions d’art annulées au milieu de la fermeture, Dillon a décidé de retourner ses boîtes et ses boîtes de Ts de concert graphique vintage, de mettre son art dessus et de les vendre comme des T-shirts d’art recyclés.

Lorsque Dillon n’utilise pas sa réserve de produits de concert, Citizen-T s’approvisionne auprès de ressources de recyclage telles que Goodfair au Texas et Wearable Collections à New York. Ces entités de recyclage font leur part pour compenser les 1,2 milliard de tonnes de CO2 estimées que la production textile crée chaque année – plus que les vols internationaux et le transport maritime combinés – selon la Fondation Ellen MacArthur.

En tant qu’artiste, Dillon est représentée par la plate-forme en ligne avec jury Singulart où certaines de ses offres actuelles incluent une acrylique sur toile de 9 000 $. Son art est une itération des t-shirts recyclés, en ce sens qu’elle essaie d’utiliser uniquement des t-shirts et des cadres endommagés, a-t-elle déclaré, ajoutant que parfois elle commence avec de l’art qui est déjà là et construit à partir de cela. Une telle réutilisation s’inspire également de ses achats personnels. Dillon a réutilisé du papier de soie des sacs à main Louis Vuitton ou des achats Chanel pour son art. « J’essayais d’être consciencieux même en consommant ça. Je veux dire, il y a certaines choses sans lesquelles une fille ne peut tout simplement pas vivre », a-t-elle déclaré.

Maintenant que F4D a pris une participation dans Citizen-T, le concept d’utiliser moins de déchets, d’encourager l’upcycling avec une touche d’art et à travers le réseautage de célébrités a séduit les deux parties. Grâce à des relations internationales, Evangelou et Dillon (qui se sont rencontrés par l’intermédiaire de l’olympienne Dotsie Bausch, qui est profondément impliquée dans la partie du secteur alimentaire de la campagne mondiale de F4D « La vie durable est la nouvelle mode ») espèrent donner à Citizen-T une dimension plus globale « pour activer plus de sensibilisation à l’environnement », a déclaré le couple dans une interview conjointe mardi. L’objectif est de faire en sorte que davantage de personnes « commencent à acheter des marchandises recyclées, recyclées et non manufacturées », voire potentiellement en présentant ces créations réutilisées dans un défilé de mode.

Au-delà de la diffusion de la durabilité à plus de consommateurs, Evangelou a déclaré qu’elle était également ouverte à l’ajout d’autres entreprises aux vues similaires sous l’égide de F4D pour amplifier les messages partagés.

Share