Fernando Alonso a des « théories » sur le manque de vitesse d’Alpine en qualification

Fernando Alonso a déclaré que la vitesse plus lente d’Alpine en qualifications par rapport aux essais a conduit l’équipe à enquêter sur leur incohérence.

Le double champion du monde a atteint la Q3 lors des qualifications du Grand Prix de France mais, après de bonnes performances aux essais libres, les performances de l’équipe n’ont peut-être pas été à la hauteur des attentes précédentes en début de week-end.

Avec Alonso et son coéquipier Esteban Ocon partant respectivement P9 et P11, l’Espagnol pense qu’il sera difficile de progresser solidement dans les positions payantes dimanche.

« En essais libres, nous avons déjà vu à quelques reprises que nous semblons être un peu plus performants que ce que nous sommes réellement en qualifications et en course, donc je ne verrai pas les essais libres comme une image représentative de cela », a déclaré Alonso aux journalistes après les qualifications. .

« Les gros points vont être un défi, nous avons des gens très compétitifs autour de nous – les deux McLaren, les deux Ferrari et Gasly, et évidemment les gens qui partent de la P11 avec un libre choix de pneus.

« Nous devons donc être réalistes. Optimiste, oui, mais réaliste également quant aux chances de marquer de gros points. Je pense qu’il va y avoir quelques points disponibles mais dans une course normale, pas autant.

« Nous avons des théories. Nous avons évidemment enquêté après chaque course sur ce qui se passe parfois, mais ce n’est pas une tendance claire. Nous avons eu de bonnes performances par exemple à Portimao en course.

« Nous avons eu moins de dégradation que les autres et nous avions une très bonne vitesse et nous avons dépassé les gens dans les deux derniers tours comme des fous.

« Donc, rien ne nous dit d’une manière ou d’une autre, chaque week-end cela semble changer. C’est donc un peu inconnu pour demain. Mais vendredi, le rythme du long run semblait correct, alors voyons ce que nous pouvons faire demain.

Découvrez toutes les dernières marchandises Fernando Alonso sur la boutique officielle de la Formule 1

Ocon a raté de peu une place en Q3 et, bien qu’il ait un libre choix de pneus sur lesquels commencer la course, il a fait écho aux réflexions d’Alonso sur la nécessité de trouver la racine de leurs problèmes concernant le rythme de course.

Cependant, il nourrit toujours l’ambition que l’équipe soit la quatrième voiture la plus rapide de sa course à domicile.

« De toute évidence, nous étudions pourquoi le rythme est pire dimanche qu’il ne l’est en qualifications », a déclaré Ocon. « Seul le temps nous dira si nous avons trouvé le problème. Si nous revenons demain et avons un bon rythme de course, je pense que nous saurons évidemment ce que c’est. Si nous luttons encore un peu, cela nécessitera un examen plus approfondi, mais nous y sommes et nous avons quelques domaines sur lesquels nous pouvons nous concentrer.

« L’important pour nous, c’est de rentrer dans les points. Je ne suis pas d’accord avec le fait qu’AlphaTauri ait du mal avec le rythme de course, ils étaient également assez rapides sur le rythme de course. Ça va être un combat serré – comme c’est généralement le cas – mais nous sommes là pour nous battre avec eux.

« Il peut encore se passer beaucoup de choses comme nous l’avons vu en qualifications. J’espère que nous pourrons en profiter et marquer de bons points, les septième et huitième seraient l’idéal, alors voyons si nous pouvons l’obtenir.

Suivez toute l’action du Grand Prix de France avec le live center PlanetF1

Share